31/07/2021 00:35
De nombreux éleveurs et exportateurs de crevettes de la province de Soc Trang (Sud) ont remporté le gros lot grâce aux récoltes abondantes et aux exportations favorables malgré la pandémie de COVID-19.

>>Kiên Giang : attribution de codes identifiants pour la crevetticulture
>>La filière crevette cible 4 milliards d'USD d'exportation cette année
>>Élaborer des indications géographiques pour les crevettes tigrées noires de Cà Mau

Éleveurs et exportateurs de crevettes de Soc Trang se frottent les mains grâce à une bonne exportation. 
Trân Duy Tinh, domicilié dans la commune de Liêu Tu, district de Trân Dê, est fier de ses profits de près de 3 milliards de dôngs de récolte des crevettes qu’il élève dans dix étendues d’eau. En ce moment même, il prépare un autre élevage prometteur. Après quatre mois de mise à l’eau des alevins, il peut récolter, avec en moyenne, 30 crevettes/kg.


Gros gains pour éleveurs et exportateurs 

Le même cas pour Trân Van Ut. Ce voisin de M. Tinh a informé qu’il avait empoché 5 milliards de dôngs après taxe et coût d’investissement, pour ses 20 étangs. Sa première récolte a été entièrement achetée par des entreprises exportatrices à des prix fort intéressants. Grâce à des techniques de bonne pratique aquatique, ses crevettes se développent rapidement et trois mois seulement après la mise à l’eau des alevins, il recevait des commandes d’entreprises.

Non seulement les éleveurs gagnent de bons profits, mais les entreprises transformatrices et exportatrices obtiennent également de gros gains. Bien qu'il ne s'agisse que de sa première récolte, la Société 
par actions d'alimentation Sao Ta, basée dans la commune de Vinh Tân, chef-lieu de Vinh Châu, a récolté pas moins de 4.500 tonnes de crevettes. Un représentant de cette entreprise est surpris qu'après dix ans d'élevage, il n'avait jamais vu de crevettes se développer si vite  et atteindre un taux de survie élevé comme la récolte de cette année. La plupart des crevettes de cette ferme sont de l'ordre de 25 à 30 crevettes/kg.


Hô Quôc Luc, président du Conseil d'administration de la société Sao Ta, a déclaré que la plupart des usines de transformation de crevettes à Soc Trang dediées à l'exportation avaient connu une forte croissance par rapport à la même période de l’année dernière. En particulier à Sao Ta, au cours des six premiers mois de l'année, la valeur des exportations de crevettes a atteint 100 millions d’USD, en hausse de plus de 35% en un an. D'ici fin d'année, ce chiffre d’affaires devrait s'élever à environ 200 millions d’USD.

Selon l'économiste Trân Huu Hiêp, les provinces de Soc Trang, Bac Liêu, Cà Mau, Kiên Giang et Bên Tre se classent depuis de nombreuses années au premier rang du pays en termes de superficie et de production de crevettes d'élevage, représentant environ 70% à 80% du total national. La pandémie de COVID-19 a perturbé de nombreuses chaînes d'approvisionnement en biens et de services, mais la crevette vietnamienne est passée à travers les gouttes, a surmonté la crise et poursuit sa dynamique de croissance ces dernières années. 

L'élevage de crevettes rapporte gros.


Plus d’un milliard d’USD prévus pour Soc Trang

Soc Trang est surnommée la capitale des crevettes à pattes blanches. Huynh Ngoc Nha, directeur du Service de l’agriculture et du développement rural, a informé que sur 30.000 ha d'élevage de crevettes dans cette province (le plan est de 50.000 ha), la zone d'élevage de crevettes à pattes blanches est estimée à 23.000 ha, et environ 7.000 ha de crevettes tigrées, pour une production totale de plus de 46.000 tonnes pour la première récolte de cette année. Le rendement moyen des crevettes à pattes blanches est de 4,7 tonnes/ha, celui des crevettes tigrées, de 1,7 tonne/ha.

Au cours des six premiers mois de 2021, le chiffre d'affaires des exportations de crevettes de Soc Trang a atteint environ 580 millions d’USD, en hausse de plus de 32% par rapport à la même période de l'année dernière, selon le rapport dudit service.

D'après Vo Van Chiêu, directeur du Service de l’industrie et du commerce de Soc Trang, cette province compte une dizaine de grandes entreprises, qui transforment et exportent intensivement des produits aquatiques. Elles étendent constamment leur échelle, investissant dans des équipements modernes pour exporter vers des marchés exigeants tels que les États-Unis, le Japon et l'Europe, entre autres, et le chiffre d’affaires devrait dépasser un milliard d'USD cette année.

À l'échelle nationale, selon l'Association vietnamienne des producteurs et exportateurs de produits aquatiques (VASEP), au premier semestre 2021, les entreprises nationales ont remporté 1,7 milliard d’USD à l’exportation de crevettes, soit une augmentation de 13% par rapport à 2020, les crevettes à pattes blanches en étant les vedettes (1,3 milliard d’USD, représentant 73%), suivies des crevettes tigrées au 2e rang (257 millions d’USD, en baisse de 10%) et des crevettes transformées (154 millions d’USD, -16%).

En 2020, les entreprises de crevettes vietnamiennes avaient remporté au total 3,7 milliards d’USD, déjà en hausse de 11% par rapport à l'année précédente. La province de Soc Trang s’était particulièrement illustrée avec 823 millions d’USD, en croissance de 24,5% par rapport à 2019.

 

Texte et photos : Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.