03/07/2022 18:27
Le taux de transmission du coronavirus en Italie a augmenté pour la quatrième semaine consécutive, selon un rapport hebdomadaire du gouvernement publié vendredi 1er juillet.
>>COVID : l'Italie tombe le masque dehors et recommence à danser
>>L’Italie désactive le pass sanitaire mais garde le masque au cinéma

Des visiteurs devant le Colisée à Rome, la capitale italienne, le 17 juin.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Le taux a été supérieur à 1,0 pour la deuxième semaine consécutive, ce qui signifie que le virus est dans une phase d'expansion, ont indiqué le ministère de la Santé et son Institut supérieur de la santé dans un rapport de surveillance hebdomadaire.

Le taux pour la période du 7 au 20 juin, la période couverte la plus récente, était de 1,30, ce qui signifie que pour chaque résident italien qui a guéri, 1,30 a été récemment infecté. Ce chiffre est en hausse par rapport au taux de transmission de 1,07 indiqué dans le rapport de la semaine précédente.

Pour la semaine se terminant le 30 juin, le taux d'infection était de 763 cas pour 100.000 habitants, soit une augmentation de plus de 50% par rapport aux 504 cas pour 100.000 habitants de la semaine précédente.

Huit des 21 régions et provinces autonomes italiennes ont été considérées comme présentant un risque élevé d'infection au coronavirus, les autres étant classées comme présentant un risque modéré.

Le 1er juillet, le ministère de la Santé a signalé plus de 86.000 nouveaux cas de COVID-19, contre près de 84.000 un jour plus tôt, ce qui représente le total le plus élevé en une journée dans le pays depuis avril. La pandémie a fait 72 victimes en Italie vendredi, le chiffre le plus élevé en une journée depuis deux semaines. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Croisière sur la baie de Ha Long avec des étudiants francophones

Saigontourist, principal artisan du Le président du Conseil des membres de Saigontourist, Pham Huy Binh, a demandé à ses cadres et employés de tout mettre en œuvre pour relancer l’industrie touristique et développer l’économie nationale.