02/07/2022 15:40
Le Mexique a démarré vendredi 1er juillet des tests sur les installations d'une nouvelle raffinerie dans l'État de Tabasco (Sud-Est), qui commencera la production en 2023, et grâce à laquelle le pays cherche à atteindre l'autosuffisance en carburants.
>>Le Brent à plus de 113 USD le baril à Londres
>>L'Irak espère faire passer sa production de pétrole à 8 millions de barils par jour 
>>Pétrole : le Brent à plus de 120 USD

Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador (C), son épouse Beatriz Gutierrez (4e G) et des membres de son cabinet devant la raffinerie Olmeca Dos Bocas, à Paraiso, État de Tabasco, Mexique, le 1er juillet 2022.

Photo : AFP/VNA/CVN

L'objectif de l'entreprise, baptisée Olmeca, "est de faire cesser l'exportation du pétrole brut et de transformer la matière première dans le pays pour devenir autosuffisants en essence et en diesel", a déclaré le président de gauche, Andrés Manuel López Obrador lors de l'inauguration.

Le Mexique produit quelque 1,7 million de barils de pétrole par jour, mais la majeure partie est destinée à l'exportation. En raison du manque d'infrastructures, il est contraint d'importer du carburant.

À ce stade, la raffinerie, située dans le port pétrolier de Dos Bocas, effectue des tests et commencera à fonctionner l'année prochaine, selon les prévisions du gouvernement.

"C'est déjà un rêve devenu réalité (...) tel que nous l'avons planifié, nous pourrons traiter 340.000 barils" de pétrole par jour, a déclaré le président. Avec un investissement final qui avoisinera les 12 milliards de dollars, contre les 4 milliards de dollars initialement prévus, l'objectif du gouvernement est de produire 170.000 barils d'essence et 120.000 barils de diesel par jour.

"Nous tiendrons parole pour parvenir à l'indépendance énergétique", a assuré le président. Pendant sa campagne électorale en 2018, López Obrador a promis de réduire les prix du carburant et a maintenu une subvention provenant des revenus pétroliers excédentaires.

Cependant, les prix dépassent le dollar par litre et sont considérés comme l'un des facteurs de l'inflation, à 7,88% au cours de la première moitié de juin, le taux le plus élevé depuis 2001.

La production de carburant d'Olmeca viendra s'ajouter à celle de la raffinerie de Deer Park, au Texas, rachetée par la société d'État Petróleos Mexicanos (Pemex) en janvier dernier, et qui devrait raffiner 340.000 barils de brut par jour selon les prévisions du gouvernement.

AFP/VNA/CVN 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Croisière sur la baie de Ha Long avec des étudiants francophones

Saigontourist, principal artisan du Le président du Conseil des membres de Saigontourist, Pham Huy Binh, a demandé à ses cadres et employés de tout mettre en œuvre pour relancer l’industrie touristique et développer l’économie nationale.