COVID-19 : la Hongrie prolonge les restrictions jusqu'en février

>>Coronavirus : un deuxième vaccin autorisé par l'UE, le Liban se reconfine

>>Les nouveaux cas de COVID-19 au plus haut depuis six mois

La Hongrie a prolongé jusqu'au 1er février les mesures de confinement partiel visant à freiner la propagation du coronavirus, a déclaré vendredi le Premier ministre Viktor Orban. "Le groupe de travail opérationnel (du gouvernement) a décidé de prolonger les restrictions actuellement en place jusqu'au 1er février", a dit M. Orban lors d'un entretien avec la presse nationale. Ces mesures ont été prises dans le cadre d'un état d'urgence décrété depuis le 11 novembre. Elles comprennent un couvre-feu nocturne, une interdiction des rassemblements, le port obligatoire d'un masque en public et la fermeture des lycées comme des universités. "Tant qu'il n'y aura pas assez de vaccins, nous nous en tiendrons aux restrictions déjà adoptées", a ajouté le chef du gouvernement. Le Premier ministre a en revanche estimé que les écoles primaires et les jardins d'enfants pouvaient rester ouverts. Vendredi 8 janvier, la Hongrie a fait état de 115 nouveaux décès dus au coronavirus, ce qui porte le nombre total de décès dans le pays à 10.440.

APS/VNA/CVN

back to top