04/08/2020 12:00
Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>La pandémie s'accélère dans le monde, pas de solution miracle, selon l'OMS
>>Castex appelle à "ne pas baisser la garde" pour éviter le reconfinement

Dépistage du coronavirus dans un laboratoire de Barcelone, en Espagne, le 3 août. Photo : AFP/VNA/CVN

L'Amérique du Sud et les Caraïbes ont franchi le cap des 5 millions de cas de COVID-19, selon un comptage de l'AFP, à partir de chiffres officiels.

La pandémie a fait plus de 202.000 morts dans la même région, où le Brésil, qui compte 210 millions d'habitants, reste le pays le plus durement frappé avec près de 95.000 morts.

Duterte "pas à la hauteur"

"Nous n'avons pas été à la hauteur. Personne ne s'attendait à cela", a reconnu le président philippin Rodrigo Duterte alors que plus de 27 millions de personnes, soit environ le quart de la population du pays, sont de nouveau confinées depuis mardi 4 août.

Un 10e ministre bolivien contaminé 

Le ministre bolivien de l'Énergie et des Mines, Rodrigo Guzmán, est le dixième membre du gouvernement de la présidente intérimaire Jeanine Anez, à être déclaré positif au COVID-19, a indiqué la Paz lundi. Son état de santé est stable.

Transporter un patient atteint du COVID-19 vers un hôpital à Jalisco (Mexique), le 2 août. Photo : AFP/VNA/CVN

Plus de 689.000 morts 

La pandémie a fait au moins 689.758 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP lundi 3 août à 11h00 GMT. Plus de 18 millions de cas ont été officiellement comptabilisés, dont au moins 10,5 millions ont été guéris.

Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé (154.860 décès). Viennent ensuite le Brésil (94.104 morts), le Mexique (47.746), le Royaume-Uni (46.201) et l'Inde (38.135).

Restrictions à Melbourne

Les commerces non essentiels vont fermer à partir de mercredi minuit 5 août à Melbourne, deuxième ville d'Australie déjà reconfinée depuis début juillet et sous couvre-feu depuis dimanche 1er août. Des centaines de cas continuent d'être détectés chaque jour dans la ville et ses environs.

En France, c'est pour éviter le scénario d'un "reconfinement total" que le Premier ministre Jean Castex a appelé ses concitoyens à "ne pas baisser la garde" face à une résurgence de COVID-19. "Le virus n'est pas en vacances", a-t-il rappelé.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Une campagne de communication pour stimuler le tourisme Une campagne de communication sur le thème "Bonjour Hô Chi Minh-Ville" se déroulera d’octobre à fin janvier pour promouvoir l’image d’une Hô Chi Minh-Ville sûre et conviviale et stimuler la demande touristique intérieure.