28/01/2022 12:00
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>Un hôpital de Boston refuse une greffe du cœur à un patient non vacciné contre le COVID
>>Écoles fermées pour cause de COVID : une gouverneure américaine s'improvise institutrice

Des camions sont alignés alors que les conducteurs font la queue pour passer un test de dépistage du COVID-19 sur l'autoroute Patacamya-Tambo Quemado à la frontière avec le Chili, Tambo Quemado, Bolivie, le 23 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN

Plus de 130.000 morts en France

Le seuil des 130.000 décès liés au COVID-19 a été franchi jeudi 27 janvier en France, moins de deux ans après le début de l'épidémie, selon les chiffres de Santé publique France, qui a encore recensé près de 400.000 nouveaux cas en 24 heures.

Le compteur macabre continue de tourner : depuis le début de l'épidémie, 130.015 personnes infectées par le COVID-19 sont mortes à l'hôpital, en maison de retraite ou dans d'autres établissements médico-sociaux. Soit 268 de plus que la veille. Dans le même temps, le virus circule toujours largement, avec 392.168 nouvelles contaminations. Sur les sept derniers jours, la moyenne quotidienne s'établit à plus de 360.000 cas.

Levée des restrictions en Angleterre

Au Royaume-Uni, l'Angleterre a abandonné jeudi la quasi-totalité des dernières restrictions en vigueur contre le COVID-19, avec lequel, espère le gouvernement, la population va s'habituer à vivre comme elle le fait avec la grippe. Ce vent de liberté visant à remplacer les obligations légales par "des conseils ou recommandations" tombe à point pour le Premier ministre Boris Johnson, plus que jamais fragilisé par le scandale de fêtes organisées à Downing Street au mépris des règles sanitaires.

L'agence européenne approuve la pilule Pfizer

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé la pilule anti-COVID du fabricant Pfizer commercialisée sous le nom de Paxlovid, qui doit devenir le premier traitement antiviral oral contre la maladie autorisé dans l'Union européenne. Le régulateur a recommandé d'"autoriser Paxlovid pour le traitement du COVID-19 chez les adultes qui n'ont pas besoin d'oxygène supplémentaire et qui présentent un risque accru que la maladie devienne grave".

Bilan mondial de la pandémie de nouveau coronavirus, au 27 janvier à 11h00 GMT.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le Maroc rouvre son espace aérien

Le gouvernement marocain a décidé de rouvrir à compter du 7 février l'espace aérien aux vols au départ et à destination du pays, après plus de deux mois de fermeture, selon un communiqué diffusé jeudi soir par l'agence MAP. Par ailleurs le Maroc a lancé la construction d'une usine de fabrication de vaccins anti-COVID, qui doit démarrer sa production en juillet prochain et assurer l'autosuffisance vaccinale du royaume, a également indiqué jeudi l'agence de presse marocaine.

Suède : pas de vaccination générale pour les 5-11 ans

La Suède a choisi de ne pas recommander la vaccination des 5-11 ans contre le COVID-19, sauf pour les enfants à risque.

New Delhi : fin du couvre-feu

La capitale de l'Inde a annoncé jeudi 27 janvier un assouplissement des restrictions liées au COVID-19 et la fin du couvre-feu imposé le week-end depuis début janvier, après un ralentissement des cas positifs dans le pays.

Plus de 5,6 millions de morts

La pandémie de COVID-19 a fait au moins 5.625.889 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi 27 janvier. En valeur absolue, les pays qui ont enregistré le plus de morts sont les États-Unis avec 878.325 décès, le Brésil (625.085), l'Inde (491.700) et la Russie (328.770).

L'Organisation mondiale de la santé estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au COVID-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires prennent leur destin en main

Le Vietnam délie les nœuds pour relancer son tourisme Le Vietnam a abandonné mi-mai les exigences de test COVID-19 pour les visiteurs entrant dans le pays, une décision qui devrait stimuler la reprise de l’industrie touristique du pays.