14/01/2022 14:33
Les activités de formation et d’éducation professionnelles sont confrontées aux défis de la révolution industrielle 4.0 et à l’épidémie de COVID-19. Le secteur de l’éducation professionnelle vietnamienne entend coopérer davantage avec les organisations internationales pour maîtriser les nouvelles tendances pédagogiques à l’œuvre dans le monde.
>>Le pays se dote d’une stratégie de formation professionnelle jusqu’en 2030
>>Transformation numérique du système de formation professionnelle
>>Approbation d’un programme de formation professionnelle 

Dans une classe de l’école professionnelle de Tây Ninh.
Photo : VNA/CVN

D’après Vu Lan Huong, cheffe adjointe du bureau du Département général de la formation professionnelle, ce sont environ 5.000 enseignants et cadres qui ont fait des études à l’étranger (Malaisie, Australie, Allemagne, France, Japon Taïwan (Chine), Corée du Sud). Plus de 600 enseignants ont été notamment formés dans le cadre du programme de transfert de compétences avec l’Australie et l’Allemagne. Cependant, ce chiffre reste modeste comparé aux près de 90.000 enseignants actuellement en poste dans le système de formation professionnelle du pays.

Dans les temps à venir, le Département général de la formation professionnelle veut attirer les investisseurs et les entreprises étrangers à participer au développement de l’enseignement professionnel, et encourager davantage les enseignants et cadres à se former auprès des organismes internationaux et à participer activement aux forums des grandes organisations.

Améliorer le niveau de langues étrangères des enseignants

Concernant la qualité des enseignants du secteur de la formation professionnelle, ledit Département général continue d’encourager la formation à l’étranger, d’inviter les experts à participer à la formation dans les écoles au Vietnam et d’améliorer le niveau de langues étrangères des enseignants.

Selon Trân Mai Yên, directrice du Centre régional francophone Asie-Pacifique, jusqu’à 2016, 470 enseignants et managers ont été formés à l’approche par les compétences du Programme de coopération multilatérale sur la formation professionnelle et technique (REG 100), soutenu par les partenaires internationaux APEFE, WBI, OIF. Depuis 2021, le programme cherche davantage de ressources pour former les enseignants au méthode APS (approche par compétence).

Dans une école professionnelle de la province de Hà Tinh.
Photo : VNA/CVN

De son côté, Jugen Hartwig, directeur du Programme d’innovation en formation professionnelle au Vietnam de l’Organisation de coopération internationale de l’Allemagne (GIZ), a exprimé son souhait d’aider le Vietnam à renforcer les capacités du système de formation professionnelle du pays pour que celui-ci réponde aux besoins de l’évolution du marché du travail.

D’après Truong Anh Dung, chef du Département général de la formation professionnelle, le secteur doit stimuler le processus de transformation numérique et renouveler la méthode de formation. En outre, il est nécessaire de mettre en application le nouveau modèle de gestion et profiter des ressources étrangères pour se mettre au niveau dans les compétences pédagogiques professionnelles.

Dans ce nouveau contexte, la coopération avec les organisations internationales pour l’amélioration des capacités du système de formation professionnelle devient indispensable.

Thao Nguyên/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

Les touristes sud-coréens et américains plébiscitent le Vietnam En avril, 101.000 touristes étrangers se sont rendus au Vietnam, soit une hausse spectaculaire de 242,9 % sur un mois et de 520,6 % en glissement annuel.