06/03/2021 15:12
Washington et Bruxelles ont signalé vendredi 5 mars leur volonté de prendre "un nouveau départ" dans leur relation commerciale, en annonçant une pause dans le vieux conflit opposant Airbus et Boeing.
>>Conflit Boeing/Airbus : l'UE réplique aux taxes américaines mais tend la main
>>Bœing : l'UE va adopter des sanctions douanières contre les États-Unis

Les logos d'Airbus et Boeing. Les États-Unis et l'Union européenne ont annoncé le 5 mars une trêve dans leur vieux litige sur les subventions illégales dans l'industrie aéronautique.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les deux parties se sont mises d'accord pour suspendre pour quatre mois les droits de douane qu'elles s'infligent dans ce différend opposant l'avionneur européen Airbus à son rival américain Boeing, ont annoncé les États-Unis et l'Union européenne dans un communiqué conjoint. Elles s'accusent depuis 2004 de subventionner illégalement leur industrie aéronautique.

Cette annonce a été faite à l'issue d'un échange téléphonique entre Joe Biden et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Il s'agissait de leur premier entretien officiel depuis l'arrivée du président démocrate à la Maison Blanche.

Joe Biden "a souligné son soutien à l'Union européenne et son engagement à réparer et redynamiser le partenariat USA-UE", a indiqué la Maison Blanche dans un bref compte-rendu de cet appel.

C'est au cours de cet entretien qu'il a été convenu de suspendre les tarifs douaniers qu'ils se sont imposés mutuellement dans le cadre du litige Airbus/Boeing.

"Cela permettra à l'UE et aux États-Unis d'alléger le fardeau de leurs industries et de leurs travailleurs ainsi que de concentrer leurs efforts sur la résolution de ces différends de longue date à l'OMC", selon le communiqué commun.

L'objectif est de "parvenir à une solution négociée, globale et durable aux différends aéronautiques", est-il ajouté. De plus, les "éléments clés" d'une solution négociée doivent inclure un cadre sur la manière de soutenir à l'avenir le secteur aéronautique.

"Le président Biden et moi-même avons convenu de suspendre tous nos tarifs imposés dans le cadre des litiges Airbus-Boeing, tant sur les produits aéronautiques que non aéronautiques, pour une période initiale de quatre mois", avait annoncé Ursula von der Leyen avant même la publication du communiqué commun.

Lors de leur entretien, la présidente de l'exécutif européen a proposé "un nouveau partenariat" économique entre l'UE et les États-Unis, "fondé sur des valeurs et principes communs". 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vung Viêng, un paisible village de pêcheurs à Quang Ninh Les touristes pourront trouver un havre de paix au cœur de la baie de Bai Tu Long, province de Quang Ninh (Nord). Il s’agit du village flottant de pêcheurs de Vung Viêng, qui a conservé sa simplicité et sa tranquillité.