23/03/2021 16:41
Quatre mois après leur dernier rassemblement et moins de trois mois avant l'Euro, les Bleus se sont réunis lundi 22 mars dans leur centre d'entraînement de Clairefontaine, des retrouvailles express avant un marathon de trois matches qualificatifs au Mondial-2022 en huit jours, où le maître-mot sera "la récupération".
>>Bleus : Dembélé, Ndombélé et Lemar rappelés à l'approche de l'Euro
>>Bleus, la course à l'Euro : Varane en patron, coup d'arrêt pour Pogba

Les joueurs de l'équipe de France lors d'une séance d'entraînement nocturne à Clairefontaine, le 10 novembre 2020.
Photo : AFP/VNA/CVN

Une nuit. Voilà le temps que passeront les 26 joueurs de l'équipe de France dans leur château des Yvelines en mars. Le prochain rendez-vous dans ce temple du haut niveau tricolore ? Ce sera pour la fin du mois de mai, lorsqu'il s'agira de préparer l'Euro...

La pandémie de COVID-19 ayant bouleversé le calendrier, imposant aux équipes nationales un rassemblement de mars à trois rencontres, les hommes de Didier Deschamps doivent en effet passer en "mode match" à vitesse maximale : dès mercredi 24 mars soir (20h45), l'Ukraine les attend au Stade de France, pour lancer la campagne qualificative pour la Coupe du monde au Qatar.

Entre accueil des joueurs, tests antigéniques et PCR de rigueur -négatifs pour les 26 joueurs et les membres du staff, a indiqué lundi 22 mars soir la FFR- puis décrassage, le programme a été minuté, lundi. Et dès mardi matin, direction Enghien-les-Bains (Val-d'Oise), traditionnel lieu de mise au vert de veille de match.

"Pas le temps pour travailler" 

Dans ces conditions, difficile de préparer un vrai programme d'entraînement... "On a trois matches, dont un qui arrive dans deux jours. Ce n'est pas simple. C'est une question d'adaptation mais on ne peut pas jouer avec le frein à main ou en ayant peur de se blesser. Le coach gère l'état de fatigue, c'est pour cela que c'est important qu'il y ait beaucoup de communication", a souligné lundi 22 mars Raphaël Varane, le vice-capitaine, en conférence de presse.

De plus, Paul Pogba, Anthony Martial, Adrien Rabiot, Presnel Kimpembe, Antoine Griezmann, Ousmane Dembélé, ou encore Kylian Mbappé étaient encore sur la pelouse dimanche en club, ce qui complique un peu plus la préparation.

Paul Pogba revient bien avec Manchester United, opposé ici à Leicester City en Coupe d'Angleterre au King Power Stadium, le 21 mars.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les trois derniers ont d'ailleurs tous marqué, pour Barcelone et pour le Paris SG, dans la soirée. Et Mbappé a été remplacé "par précaution" en fin de rencontre à Lyon (4-2) pour "un coup" à une cheville selon son entraîneur Mauricio Pochettino, un pépin physique devant être évalué lundi 22 mars par l'encadrement des Bleus.

À deux mois de l'annonce de la liste des 23 joueurs qui participeront à l'Euro-2020 reporté à 2021 (11 juin - 11 juillet), il n'est donc pas surprenant que les 26 Bleus appelés en mars soient tous des visages connus de Deschamps et de son staff. L'agenda surchargé laissait en effet peu de marge pour découvrir sereinement le groupe France.

"Depuis un moment, (on alterne) surtout les matches et la récupération, d'où l'importance d'avoir des joueurs qui ont du vécu, des repères. Plus le noyau dur est important, mieux c'est car il n'y a pas le temps pour travailler tous les détails, des détails pouvant être importants", a remarqué Deschamps, expliquant notamment ainsi les convocations de Thomas Lemar, Tanguy Ndombélé et Ousmane Dembélé, qui font tous trois leur retour après plus d'un an d'absence.

"Périple" 

De la récupération, mais aussi de longues heures d'avion. La deuxième rencontre, prévue à Nur-Sultan au Kazakhstan dimanche 28 mars (15h00), contre une équipe que les Bleus n'ont jamais affrontée, nécessite un interminable trajet de plus de six heures, avec un décalage horaire de cinq heures, un terrain synthétique à l'arrivée et des températures négatives attendues. "Un périple", de l'aveu même de Deschamps.

Le troisième match, mercredi 31 mars à Sarajevo (20h45) contre la Bosnie-Herzégovine, que les Bleus rejoindront directement depuis le Kazakhstan au terme d'un autre long voyage, n'a rien non plus d'un déplacement confortable.

Périlleux déplacements, tests PCR réguliers, défis logistiques... Les ingrédients de mars ressemblent à ceux de juin.

L'Euro, toujours prévu dans douze villes d'Europe, imposera une grande faculté d'adaptation aux Français si son format est maintenu par l'UEFA. "Le mot d'ordre, c'est s'adapter", répète Deschamps régulièrement. Ce stage de printemps fait office de répétition générale...

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Ninh Binh est prête à accueillir l’Année nationale du tourisme 2021 La cérémonie d’ouverture de l’Année nationale du tourisme 2021 aura lieu dans la soirée du 20 avril au site national spécial de l’ancienne capitale Hoa Lu, dans la commune de Truong Yên, district de Hoa Lu, province de Ninh Binh (Nord).