Automobile : les ventes de Renault en chute de 26% en 2022

Les ventes du groupe automobile français Renault ont connu une quatrième année consécutive de baisse en 2022, plongeant de 26% l'an dernier, dépassant à peine les deux millions de véhicules vendus.

>> Renault pourrait réduire sa participation au capital de Nissan

Dans une filiale de Renault à Moscou.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le groupe a vendu 2,051 millions de véhicules, dont un quart sous la marque Dacia, impacté notamment par son départ de la Russie en mai 2022 en raison de la crise ukrainienne.

Au niveau mondial, la chute de la marque Renault (-14,6%) est contrebalancée par la performance de la marque économique Dacia (+6,8%). Les ventes de cette marque bon marché ont été portées par la voiture Sandero et son SUV Duster, respectivement N°1 et N°2 des ventes aux particuliers en Europe, mais aussi par sa petite électrique Spring.

Le groupe Renault a vendu en 2022 près de deux fois moins de voitures qu'en 2018, une année record pour le constructeur français. "Renault Group poursuit sa stratégie commerciale orientée vers la création de valeur qui conduit à une progression de la part de ses ventes sur les canaux les plus rentables", soit les ventes aux particuliers au détriment des ventes aux entreprises, a commenté la direction du constructeur dans un communiqué.

Le groupe traverse également, comme toute l'industrie, des problèmes d'approvisionnement en puces électroniques qui limitent sa capacité à livrer des voitures.

La production s'est améliorée au second semestre, affectée toutefois par des problèmes de transport des véhicules neufs. Le portefeuille de commandes du groupe en Europe reste ainsi à un niveau "record" de 3,5 mois de ventes, au 31 décembre 2022.

APS/VNA/CVN

back to top