16/07/2020 15:16
Dynamique, enthousiaste et élégante, Mercedes Aspa a choisi de retourner dans son pays natal, le Vietnam, afin d'explorer le monde des affaires et de vivre "à la saïgonnaise". Une décision remplie de difficultés, mais aussi de bonheur.
>> La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès
>> L’UAVF remet des dons pour Notre-Dame de Paris
>> L’éclosion d’un nouveau talent vietnamien de la mode à Paris
 
Mercedes Aspa, lors de la célébration du Têt traditionnel, en février 2016 à l'Hôtel de ville de Paris.
Photo : NVCC/CVN

De mère vietnamienne et de père espagnol, Mercedes Aspa est née à Hô Chi Minh-Ville, avant de s'installer à Paris avec sa famille à l'âge de 14 ans. En France, elle n'a pas rencontré beaucoup de Vietnamiens, aussi a-t-elle quasiment oublié sa langue maternelle. Mais, un évènement a totalement changé sa vie : Miss Printemps 2013, un concours organisé par l'Union des étudiants vietnamiens en France (UEVF), où elle a remporté le prix de la robe de soirée.

Depuis, la jeune vietnamo-espagnole a rencontré de nouveaux amis et participé aux activités de la communauté vietnamienne de France. En 2015, elle a décidé d'effectuer un stage de 6 mois au Vietnam. Et après avoir obtenu des diplômes de commerce international et de marketing à Paris et à Londres, elle a refusé plusieurs offres d'emploi en Europe, afin de retourner dans sa ville natale : Hô Chi Minh-Ville.

"Le Vietnam est un pays qui se développe à 200%, c'est-à-dire tout va très vite et il y a beaucoup d'opportunités tous les jours, explique Mercedes Aspa. Ici tout le monde est très accueillant, très ouvert. On ose faire des choses, on ose avancer. C'est là que je compte prendre des risques. Et je ne vais pas attendre."

"Au Vietnam, il faut s'adapter très vite"

Mescedes Aspa dans la nouvelle collection de La Pham.
Photo : NVCC/CVN

À Hô Chi Minh-Ville, cette ancienne étudiante de l'Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco) peut bénéficier d'énormes opportunités. Maitrisant à la fois l'anglais, le français et le vietnamien, Mercedes a "pas mal de cordes à son arc" pour s'intégrer facilement au monde des affaires de la mégapole du Sud.

Chargée professionnelle de marketing, elle remarque facilement les différences sur le marché de l'emploi en France et au Vietnam. Selon elle, l'Asie en général "réussit à profiter des expériences de l'Europe", et devient actuellement une destination sûre pour "tous les jeunes de moins de 30 ans".

Par ailleurs, "la flexibilité et le dynamisme" caractérisent le recrutement au Vietnam, puisque tous les employés osent parfois changer complètement de métier. "Au Vietnam, comme tout est imprévisible, il faut s'adapter très vite, fait-elle savoir. Ici, le coût de l’opportunité est moins élevé qu'en Europe. En Europe, lorsque l'on veut recommencer quelque chose, on doit tout d'abord penser ce que l'on pourrait perdre !".

Vivre "à la saïgonnaise"

Mercedes Aspa lors de l'événement caritatif en faveur des enfants de l'ethnie minoritaire Bahnar, dans le district de Sa Thây, province de Kon Tum, en octobre 2019.
Photo : NVCC/CVN

Mercedes Aspa ne se considère jamais comme une Viêt-kiêu à Hô Chi Minh-Ville. Vivre "à la saïgonnaise" est pour elle à la fois un défi et une joie. "Les Vietnamiens adorent les étrangers et ils essayent de m'aider", souligne-t-elle. Au fil du temps, elle s'est fait de nombreux amis, vietnamiens et étrangers, avec qui elle voyage et réalise les activités caritatives un peu partout le pays : Sa Pa, Hanoï, Dà Lat, les Hauts plateaux du Centre, ou encore le delta du Mékong.

Particulièrement, Mercedes cultive toujours sa passion : les défilés de mode, mais côté scène. La jeune mannequin a participé à plusieurs activités en France, et elle a déjà posé pour certaines marques de renom telles que Chula ou La Pham. "Ici, il y a beaucoup de choses à faire, c'est pour ça que les gens osent, et c'est pourquoi le Vietnam est très dynamique, exprime-t-elle. Au Vietnam, j'ai beaucoup de chance honnêtement."
 
Dang Duong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le 2e programme de promotion du tourisme : l’accent mis sur la sécurité Une conférence co-organisée par l’Administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV), le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme et le journal en ligne VnExpress à Hanoi le 24 septembre s’est focalisée sur le thème "Stimuler la demande touristique – Expérimenter un Vietnam sûr et attrayant".