08/08/2020 14:18
Au moins 18 personnes ont été tuées et plus de 120 blessées lorsqu’un avion de ligne de la compagnie Air India Express a quitté vendredi soir 7 août la piste et s’est brisé en deux après avoir atterri en pleine tempête dans le Sud de l’Inde, ont indiqué samedi 8 août des responsables.
>>Mexique : 13 morts dans l'accident d'hélicoptère d'un ministre
>>Crash d'un Antonov près de Moscou : la boîte noire retrouvée

La carcasse de l'avion, qui s'est brisé en deux vendredi 7 août, après un atterrissage raté, à l'aéroport de Kozhikode en Inde.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le Boeing 737 de la compagnie Air India Express, un vol spécial venu de Dubaï pour rapatrier des Indiens coincés à l’étranger par la pandémie, comme des dizaines d’autres vols ces dernières semaines, a dépassé vendredi soir 7 août la piste de l’aéroport de Kozhikode, dans l’État du Kerala (Sud de l’Inde), dévalé une pente raide et s’est disloqué. L’avion transportait 190 personnes, équipage inclus, selon le dernier bilan des autorités.

L'avion a dépassé le bout de la piste et dévalé une pente d'une hauteur de 10 m, selon le ministère de l'Aviation. Des images télévisées montrent des portions de fuselage déchiquetées, entourées par les équipes de secours qui les arrosent d'eau dans le noir. Aucun signe d'incendie n'est visible, mais les opérations sont compliquées par la pluie.

Un responsable municipal de Kozhikode, Seeram Sambasiva, a indiqué que 17 personnes avaient péri, dont les deux pilotes. D'après une liste de patients consultée par l'AFP, deux bébés, l'un âgé de 10 mois et l'autre de 18, figurent parmi les tués.

Quinze des passagers rentraient après avoir perdu leur emplois, 12 à cause d'urgences médicales, et deux pour se marier, selon des documents de vol. Un haut gradé de la police locale, Abdul Karim, a indiqué que 15 passagers au moins "sont dans un état critique. La situation continue d'évoluer".

"Nous craignons que le bilan humain n'aille en s'aggravant. L'opération de sauvetage est terminée. Nous récoltons et trions désormais les affaires et les objets de valeur des personnes autour du tarmac", a-t-il ajouté.

"Brisé en deux" 

D'après l'agence de régulation de l'aéronautique DGCA, l'avion a dérapé au bout de la piste, "est tombé dans la vallée et s'est brisé en deux". Un porte-parole d'Air India Express a également déclaré que l'avion semblait avoir roulé au-delà de la piste.

Dix-huit personnes ont été tuées le 7 août lorsqu'un avion de ligne de la compagnie Air India Express a quitté la piste.
Photo : AFP/VNA/CVN

Des médias indiens, se basant sur des données d'un site de suivi des avions, ont affirmé que l'appareil détruit semble avoir tenté d'atterrir deux fois. Des survivants ont déclaré à une télévision locale que l'avion ne cessait de monter et descendre avant l'atterrissage.

"Les habitants se sont précipités sur place après avoir entendu le bruit", a raconté un secouriste. "Les gens sont venus en voiture, des messages ont été envoyés sur Whatsapp (...) qu'il fallait des gens pour aider".

"D'abord les gens ont amené les blessés à l'hôpital dans leurs voitures. Puis les services d'urgence ont pris le relais", a-t-il ajouté.

Un homme a décrit comment il a tenté d'emmener un bébé gravement blessé à l'hôpital, mais la fillette n'a pas survécu au voyage. "Si elle avait été dans une ambulance, peut-être qu'elle aurait pu être sauvée", a-t-il déploré.

Air India Express a précisé dans un communiqué qu'"aucun incendie n'avait été signalé au moment de l'atterrissage" de l'avion, qui transportait 184 passagers dont 10 enfants en bas âge, deux pilotes et cinq membres d'équipage travaillant en cabine.

Le Premier ministre indien Narendra Modi a exprimé ses condoléances sur Twitter. "Mes pensées sont avec ceux qui ont perdu des êtres aimés. Que les blessés se remettent vite (...) Les autorités sont sur place, apportant toute l'aide possible aux victimes", a-t-il écrit.

Le Premier ministre pakistanais Imran Khan s'est dit attristé par "la perte de vies innocentes". Le dernier accident aérien grave en Inde remonte à 2010, lorsqu'un Boeing 737-800 d'Air India Express reliant Dubaï à Mangalore avait dépassé la piste et explosé, faisant 158 morts. Huit personnes avaient survécu.

Des pluies torrentielles tombent sur le Kerala depuis plusieurs jours. Au moins 15 personnes, dont deux enfants, y ont péri vendredi 7 août dans un glissement de terrain provoqué par la pluie. Les secours craignent qu'une cinquantaine de personnes soient encore coincées dans les décombres d'habitations emportées par le glissement de terrain. 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Hôi An va accueillir de nouveau des touristes À partir du 24 septembre, la vieille ville de Hôi An de la province de Quang Nam (Centre) va accueilir de nouveau des touristes.