06/08/2020 17:30
L'Organisation des Nations unies, dont une centaine de membres ont été blessés dans les explosions dévastatrices survenues à Beyrouth, est en train d'évaluer les dégâts sur place et de planifier des itinéraires alternatifs pour acheminer de l'aide dans la capitale libanaise, a déclaré mercredi 5 août un porte-parole de l'ONU.
>>L'aide internationale commence à arriver au Liban
>>Explosion à Beyrouth : la diplomatie vietnamienne présente ses condoléances aux victimes

Un homme transporte une blessée au milieu des débris dans le quartier d'Achrafieh à Beyrouth (Liban), après deux explosions le 4 août.
Photo : AFP/VNA/CVN

Parmi les blessés figurent 22 membres de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL), dont des membres de la Force maritime opérationnelle de la FINUL, qui se trouvaient dans le port lorsque les explosions se sont produites mardi 4 août, a indiqué Farhan Haq, porte-parole adjoint du secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres.

Un navire de la Force maritime opérationnelle amarré dans le port a été endommagé, et plusieurs casques bleus de la FINUL ont été blessés, dont certains grièvement, a-t-il déclaré. "Nous nous attendons à ce que les dommages causés au port aggravent considérablement la situation économique, et menacent la sécurité alimentaire du Liban, qui importe environ 80% à 85% de sa nourriture. C'est un endroit qui est utilisé à la fois pour le transfert des biens destinés au Liban, mais aussi pour certaines de nos activités en Syrie", a-t-il affirmé.

"Nous devons évaluer la manière dont ces dommages affecteront nos livraisons, et comment nous pouvons à court terme faire transiter une plus grande partie de nos activités par l'aéroport plutôt que par le port maritime. Mais de toute évidence, la perte du port affectera nos activités", a déclaré le porte-parole.
 

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Une campagne de communication pour stimuler le tourisme Une campagne de communication sur le thème "Bonjour Hô Chi Minh-Ville" se déroulera d’octobre à fin janvier pour promouvoir l’image d’une Hô Chi Minh-Ville sûre et conviviale et stimuler la demande touristique intérieure.