À la découverte de la Réserve mondiale de biosphère de Núi Chúa

La Réserve mondiale de biosphère de Núi Chúa héberge une biodiversité forestière et marine exceptionnelle avec des espèces rares, animales comme végétales, ainsi que des paysages naturels représentatifs de l’écosystème forestier aride.

>>La Réserve de biosphère de Nui Chua obtient le certificat de l'UNESCO

>>La Réserve mondiale de biosphère de Nui Chua, un écrin de biodiversité

>>Ninh Thuân promeut le développement durable du parc national de Nui Chua

Des falaises tombant à pic dans la mer, un paysage impressionnant du Parc national de Núi Chúa.
Photo : VNP/CVN

En avril dernier, l’UNESCO a reconnu Núi Chúa, situé au sein du Parc national éponyme, dans la province de Ninh Thuân (Centre), en tant que Réserve mondiale de biosphère.

Le Parc national de Nui se situe à 33 km de la ville de Phan Rang-Thap Chàm. Il s’agit de l’unique réserve de biosphère représentative de l'écosystème forestier aride au Vietnam. Elle abrite 1.514 espèces végétales et 345 espèces animales, dont 100 ont été inscrites dans la liste des espèces en péril.

"Núi Chúa est l’une des 11 réserves de biosphère du Vietnam. Mais il faut savoir que le monde compte 727 réserves de biosphères dans 131 pays. Chacune de ces réserves doit être un modèle de développement durable", a souligné Nguyên Hoàng Tri, président du comité national chargé du Programme sur l’homme et la biosphère de l’UNESCO.

Núi Chúa a trois côtés bordant la mer. Sa structure géologique est vraiment originale avec différents types de sol: sol infertile, sol gris jaune-brun, sol rouge-jaune, sol sablonneux, sol alluvial et sol de marais salé. Son paysage est aussi très varié avec des montagnes de roche sédimentaire, des arbrisseaux buissonnants épars et des arbres de taille moyenne qui longent les ruisseaux.

Le site possède également des baies et plages magnifiques. Le temps est chaud et sec, ce qui demande aux randonneurs d’être bonne santé et de préparer au moins 2 litres d’eau. Sur les sentiers bordés de fleurs, on peut croiser plusieurs petits ruisseaux à eau claire et fraiche et admirer le panorama enchanteur de la mer. Núi Chúa propose de nombreux sommets à conquérir : Chúa Anh, Chúa Chat, Chúa Cháu, Chúa Em, Chúa Chông et Chúa Vo.

Núi Chúa est l’une des 11 réserves de biosphère du Vietnam.
Photo : VNA/CVN

Pour le visiteur Nguyên Duy Hoa, c’est la deuxième fois que sa famille vient à Ninh Thuân. "Nous sommes très impressionnés par cette terre ensoleillée et venteuse. Le Parc national de Núi Chúa, le site touristique Hang Rái et la baie de Vinh Hy sont vraiment magnifiques. Nous avons dégusté des fruits de mer et des spécialités de Ninh Thuân pour un prix raisonnable", a-t-il dit.

La Réserve mondiale de biosphère de Núi Chúa s’étend sur 106.646 ha. Sa zone centrale occupe 15.752 ha. Les autorités provinciales se sont efforcées de préserver sa biodiversité tout en développant le tourisme.

"Nous continuons de collaborer avec l’association du tourisme et les professionnels du secteur pour créer davantage de produits touristiques compétitifs. Actuellement, les touristes peuvent visiter la baie de Vinh Hy, le ruisseau et Lô Ô et la grotte Rái", a indiqué Pham Thi Thanh Huong, directrice adjointe du Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Ninh Thuân.

Entre Vinh Hy et Binh Ba (district de Cam Ranh, province de Khanh Hoà), les touristes peuvent découvrir une série de belles plages de sable blanc avec une eau émeraude: Thùng, Thit, Hoi, Kinh, Nuoc Do, Chà Là, Binh Tiên, Chuôi et Da Vach. Lorsque la nuit tombe, les bateaux allument leurs lampes pour pêcher.

À bord de ces bateaux, on peut participer à la pêche nocturne des calamars. Pour celles et ceux qui aiment l’authenticité, un séjour chez les Raglai locaux est vraiment idéal. Au milieu du paysage pittoresque, on peut danser autour du feu tout en dégustant des spécialités locales.


VOV/VNA/CVN