09/02/2019 19:18
L’année 2019 est une phase charnière de la stratégie de développement 2016-2020. Pour finaliser les objectifs fixés à long terme, le gouvernement entend engager dès à présent toutes les actions pour maintenir la croissance économique de 2018.
>>Le Vietnam œuvre pour une économie dotée d’une connectivité mondiale
>>Faire rayonner le Vietnam à travers le monde

Vuong Dinh Huê, membre du Bureau politique du Parti communiste du Vietnam et vice-Premier ministre. Photo: VNA/CVN

Le juridique à l’appui du développement

La détermination du gouvernement à réaliser les objectifs fixés se traduit notamment par deux résolutions qui ont pris effet le premier jour de l’an. La première concerne le programme de développement socio-économique de 2019 et les changements institutionnels qui auront lieu au cours de l’année.

«Le but est d’accélérer la restructuration économique et le changement du modèle de croissance. Le gouvernement prône la créativité, l’utilisation des progrès scientifiques et technologiques et compte sur la capacité du pays à profiter des retombées de la quatrième révolution industrielle», précise le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê.

La deuxième résolution énumère une série de mesures établies selon sept indices utilisés à l’international pour améliorer  l’environnement des affaires et la compétitivité nationale. Elle détaille aussi la liste des missions concrètes à réaliser en 2020 et 2021.

«Le gouvernement a travaillé sur le mode de classement utilisé au sein des institutions internationales pour mesurer l’amélioration de l’environnement des affaires. Il a aussi défini les mesures pour y parvenir. Elles consistent à simplifier drastiquement les conditions d’investissement et les formalités douanières, à réduire les paiements en liquide, et à proposer au public et aux entreprises des services électroniques.  La gouvernance fera également l’objet de changements pour en améliorer la qualité et réduire les possibilités de corruption», déclare Nguyên Dinh Cung, directeur de l’Institut national de recherche et de gestion économique.

Le Vietnam est prêt à mettre les bouchées doubles en 2019. Photo: VNA/CVN

En 2019, le gouvernement entend attribuer plus de responsabilités aux dirigeants des ministères et des localités et modifier les méthodes de travail et de contrôle. Il souhaite également favoriser l’activité des entreprises et développer le secteur privé.

Le moment est venu!

Compte tenu du contexte mondial mouvementé, les investisseurs se tournent désormais vers l’ASEAN et le Vietnam apparaît comme l’un des marchés les plus prometteurs de la région. Fort de ses bons résultats économiques, le Vietnam dispose aujourd’hui d’une plus grande autonomie et d’une meilleure capacité à répondre à la demande croissante des investisseurs nationaux et internationaux.

Le moment est donc venu pour le pays d’élargir ses marchés, notamment grâce à l’entrée en vigueur en janvier dernier de l’Accord de partenariat global et progressiste (CPTPP). À l’instar de la communauté internationale, le pays souhaite privilégier des projets de haute technologie et écoresponsables. 

Résolument tourné vers l’innovation et la créativité et animé par une ambition sans faille, le Vietnam est prêt à mettre les bouchées doubles, en 2019, pour atteindre ses objectifs.

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Excursion dans le village des marionnettes sur l’eau de Dào Thuc

Une année de succès pour Saigontourist 2018 a été une année pleine de réussite pour le voyagiste Saigontourist, avant tout grâce à ses nombreux programmes dont les résultats ont été au-delà des espérances.