08/02/2019 09:29
Politicien, musicien, artiste ou reine de beauté..., ces personnalités publiques partagent un point commun: celui d’être nées sous le signe du Cochon. En voici quelques figures bien connues.
>>De grands hommes nés sous le signe du Chien

La ministre de la Santé, Nguyên Thi Kim Tiên

Nguyên Thi Kim Tiên, née en 1959 dans la province de Hà Tinh (Centre), est ministre de la Santé depuis 2011. Elle est aussi membre du Comité central du Parti communiste du Vietnam pour l’exercice XI et députée de l’Assemblée nationale des XIIe et XIIIe législatures.

Avant de devenir ministre de la Santé, elle a assumé les postes de vice-ministre, directrice en chef du magazine Y hoc thuc hành (Médecine pratique) et directrice de l’Institut Pasteur de Hô Chi Minh-Ville. Mme Tiên est agrégée de médecine et également Professeur émérité de l’Université d’Oxford (Royaume-Uni).

En mars 2009, elle s’est vu décerner l’Ordre national de la Légion d’honneur par le gouvernement français. Cette distinction honorifique est la  récompense pour ses grandes contributions dans le développement des relations de coopération dans la santé entre les deux pays.

Le compositeur Trân Tiên

Né en 1947 dans le district de Phuc Tho, en banlieue de Hanoï, Trân Tiên est un compositeur très connu des airs pop-balade.

Dès l’âge de 17 ans, il est devenu artiste solo de la Troupe de musique et de danse de Hanoï et a effectué, pendant la guerre, des tournées dans des zones de combat comme Quang Binh et Vinh Linh (Centre).

À cette époque-là, il a composé les chansons Thanh niên ra tiên tuyên (Les jeunes vont au front) et Cô gai Sâm Nua xinh dep (La jolie fille de Sâm Nua) qui lui ont permis de remporter les prix A des concours "Tiêng hat at tiêng bom" (Le chant plus fort que les bombes).

Diplômé en 1978 du Département de musique vocale et de composition du Conservatoire de Hanoï, Trân Tiên a composé de nombreuses chansons patriotiques, parmi lesquelles Giai diêu Tô quôc (Mélodie de la Patrie), Vêt chân tron trên cat (Traces de pas rondes sur le sable)…

Pendant les années 1980-1990, à la tête de la troupe Den-Trang (Noir-Blanc), Trân Tiên et ses amis ont fait des tournées dans l’ensemble du pays. Les chansons folkloriques contemporaines qu’il a composées à cette époque sont bien appréciées des jeunes comme Sao em no vôi lây chông? (Pourquoi t’es-tu mariée à la hâte?), Chiêc vong câu hôn (Bracelet de fiançailles), Chi tôi (Ma sœur), Quê nhà (Mon village natal), Mua bay thap cô (Le crachin sur le vieux temple)... Il a en même temps composé des chansons stimulant la politique de Renouveau.

Trân Tiên s’est vu décerner un grand nombre de prix musicaux, notamment le Prix d’État remis en 2007 pour ses contributions à la musique nationale.

Miss Vietnam 1988, Bùi Bich Phuong

Bùi Bich Phuong, née à Hanoï en 1971, a été la première Miss Vietnam.

Ayant obtenu ce titre en 1988, à l’âge de 17 ans, elle est à ce jour la plus jeune lauréate à avoir été élue Miss Vietnam. Mesurant 1,57 m lors de son élection, elle est également la lauréate la plus petite.

Lors de sa participation à ce concours national de beauté, elle était étudiante en première année du Département d’anglais à l’Université de Hanoï - actuellement Université des sciences sociales et humaines de Hanoï. Quelques années après, elle a reçu une bourse d’études pour étudier en République de Corée et est titulaire d’un master de l’Université nationale de Séoul. Après avoir fini ses études, elle est retournée au Vietnam pour travailler à l’Institut d’études d’État et de loi. Actuellement, Bich Phuong est représentante du Fonds sud-coréen d’éducation post-universitaire. Mais elle préfère consacrer tout son temps à sa famille plutôt que d’apparaître dans les événements de divertissement.

La comédienne Nguyên Lan Phuong

Née en 1983 à Hanoï, l’actrice Nguyên Lan Phuong s’est lancée dans les activités artistiques et philanthropiques dès son enfance. Danseuse principale pendant 6 ans à la Maison des enfants de la ville de Vung Tàu (Sud), Lan Phuong a été invitée à participer, en 1998, à la conférence sur l’enfance d’Asie-Pacifique (Asian-Pacific Children’s Convention) à Fukuoka, au Japon.

Au lycée, elle a fondé  le groupe caritatif "Bô Câu Xanh" (Pigeon Vert). Ce groupe offrait des cahiers à des élèves pauvres et des cadeaux à des Mères héroïnes, ouvrait des cours d’enseignement gratuits, organisait de nombreuses activités à l’occasion de la Fête de la mi-automne et du Nouvel An en faveur d’enfants déshérités.

Diplômée simultanément de l’Université de commerce extérieur et de l’École de théâtre et cinéma de Hô Chi Minh-Ville, Lan Phuong est bien connue pour ses rôles dans certains téléfilms comme Mai Lan dans Cô gai xâu xi (La fille laide), Mai Diêu dans Ca môt doi ân oan (Une vie de ressentiment)… Elle a remporté certains prix dont la médaille d’or lors du Festival national de théâtre en 2009 pour son rôle de Thu dans la pièce Me và nguoi tinh (Mère et amant).

Actuellement, Lan Phuong travaille dans divers domaines dans et hors du pays. Ambassadrice de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) au Vietnam depuis 2015, elle a participé à la production de trois clips visant à sensibiliser la population au trafic humain. Depuis 2016, elle est ambassadrice d’honneur du tourisme de la ville japonaise de Munakata.

Hoàng Phuong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Ligne aérienne Dông Hoi - Dà Nang et vols panoramiques à Quang Binh La Société par actions d’aviation Hai Âu exploitera à partir du 4 mai une nouvelle ligne aérienne reliant la ville de Dông Hoi, province de Quang Binh, à Dà Nang, dans le Centre, avec des hydravions Cessna Grand Caravan 208B-EX de 12 sièges, a informé le Service du tourisme de Quang Binh.