18/12/2016 21:26
Le groupe français CNIM a eu une séance de travail vendredi 16 décembre avec des responsables de la province de Dông Nai (Sud), pour étudier la possibilité de construction d'une centrale électrique par gazéification de déchets.
>>Mise en chantier de l'usine de traitement des déchets Greenity Hâu Giang
>>Une compagnie japonaise souhaite investir dans le traitement des déchets

Une centrale électrique moderne d'une capacité journalière de 1.300 tonnes de déchets sera construite à Dông Nai (Sud). Photo : VNA/CVN

CNIM a investi dans de nombreux projets de centrales électriques fonctionnant aux déchets dans nombre de pays. Après des études, il veut construire une centrale électrique moderne à Dông Nai d'une capacité journalière de 1.300 tonnes de déchets et d'un investissement de près de 20 millions d'euros.

Dinh Quôc Thai, président du Comité populaire provincial, a déclaré que Dông Nai compte plus de trois millions d'habitants, rejetant environ 1.000 tonnes de déchets par jour et davantage dans les années à venir. La province a donc besoin des projets de traitement des déchets en appliquant des technologies de pointe.

Il a également demandé au Service provincial des ressources naturelles et de l'environnement de travailler avec le groupe sur le projet.
VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
À la découverte du Festival du chant des amateurs du Sud

Les plages du Vietnam parmi les moins chères du monde En ce qui concerne le coût des repas, de la crème solaire... les plages du Vietnam sont parmi les moins chères du monde, selon l’indice des prix à la plage réalisé par Telegraph Travel sur 310 plages de 70 pays.