19/06/2017 18:15
L’APEC (Forum de coopération économique Asie-Pacifique) a été créé en 1989 pour accroître la croissance économique, la coopération, le commerce et les investissements dans la région Asie-Pacifique.
>>Ouverture du dialogue politique de haut niveau de l'APEC 2017 sur le tourisme durable
>>L’APEC débat du tourisme durable

Grâce à la libéralisation du commerce et de l’investissement, l’APEC est devenu l’une des zones les plus dynamiques du monde. Photo : VNA/CVN

Depuis sa fondation, l’APEC travaille pour réduire les tarifs et les entraves au commerce à travers la région Asie-Pacifique, créant des économies nationales efficaces et augmentant considérablement les exportations.

Le but de l’APEC est la réalisation des "Objectifs de Bogor" : une zone de libre-échange et d’investissements dans l’Asie-Pacifique d’ici à 2010 pour les économies industrialisées et d’ici à 2020 pour des économies en voie de développement.

En 1994, les dirigeants de l’APEC se sont réunis à Bogor, en Indonésie, déterminés à poursuivre et à atteindre l’objectif de libéralisation du commerce et de l’investissement, prévus pour 2010 pour les pays développés de l’Asie-Pacifique, et pour 2020 pour ceux en développement.

Grâce à la libéralisation du commerce et de l’investissement, l’APEC est devenu l’une des zones les plus dynamiques du monde, ce qui contribue activement à la création de nouveaux emplois et à l’éradication de la pauvreté.

Selon le rapport de mi-mandat sur le rythme de réalisation des Objectifs de Bogor, publié en 2016 par l’APEC, le niveau de libéralisation et d’ouverture en matière de commerce et d’investissement au sein de l’APEC ont dépassé celui qui avait été déterminé lors de la conception des Objectifs de Bogor.

Concernant l’ouverture des marchés, le commerce de biens de 1994 à 2014 a connu une croissance de 7,8%, atteignant 18.400 milliards de dollars en 2014.

Le tarif de la nation la plus favorisée (NPF) a chuté de 11% (1996) à 5,5% (2014). Les biens exonérés (tarif 0%) au sein de l’APEC sont passés de 27,3% (1996) à 45,4% (2014).

Intensifier les échanges commerciaux

La libéralisation du commerce dans le cadre de l’APEC soutient directement la conclusion d’accords de libre-échange et d’accords de commerce régionaux.

En 2015, 152 de ces accords étaient en vigueur, contre 22 en 1996. Durant cette période (1996-2015), 61 accords ont été signés par les membres de l’APEC.

L’APEC est considéré comme une pépinière d’initiatives et d’idées sur l’intégration associée au développement. C’est le lieu où les économies membres testent leurs idées de libéralisation.

Bien que l’APEC ne soit à l’origine qu’un forum de coopération économique, les dirigeants et officiels de la région Asie-Pacifique visent aussi, à travers les conférences et réunions organisées dans ce cadre, à promouvoir la stabilité et la sécurité pour la prospérité de la région.

En tant que hôte, le Vietnam a décidé de faire de l’accomplissement des Objectifs de Bogor l’un des premiers points majeurs de l’ordre du jour de l’APEC 2017.

Il coopère activement avec les autres économies membres dans la mise en œuvre des initiatives prises afin de surmonter les obstacles relevés dans le rapport de mi-mandat sur le rythme de la réalisation des Objectifs de Bogor.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.