10/05/2017 17:20
Un double attentat à la bombe est survenu le 9 mai dans la ville de Pattani, au Sud de la Thaïlande. Il aurait fait 59 blessés, dont plusieurs en état grave et critique.
>>Six soldats tués dans le Sud insurrectionnel de la Thaïlande
>>Thaïlande : dans l'extrême-Sud, les rebelles ciblent les trains
>>Sud de la Thaïlande : 3 morts dans des attaques coordonnées

Des investigateurs sur le lieu du drame d'un attentat à la bombe à Narathiwat, au Sud de la Thaïlande, le 20 avril.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon la police locale, l’attaque s’est produite sur le parking d’un supermarché de la chaîne Big C au centre de la ville de Pattani. La première bombe était dissimulée dans une moto garée sur le parking. Son explosion n’a pas fait de blessés. La seconde était une voiture piégée qui aurait fait 59 blessés, dont plusieurs sont dans un état critique.   

Aucune revendication n’a été faite à ce jour. Le vice-ministre de la Défense, Udomdej Sitabutr, a exclu l’État islamique. La police soupçonne les rébellions au Sud, alors que l’auteur est toujours en fuite.

Les conflits religieux entraînent des violences depuis 2004 au Sud de la Thaïlande, notamment dans les provinces de Yala, Pattani et de Narathiwat.

Environ 6.800 personnes ont trouvé la mort dans des attentats. Le gouvernement thaïlandais et les rébellions cherchent à résoudre les conflits par voie de négociations. Cependant, les parties ne sont toujours pas parvenues à s'accorder sur les conditions de pourparlers de paix.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Concours "Expédition francophone 2017"

Promotion du tourisme de Dà Nang lors de l'APEC 2017 Plus de 10.000 délégués internationaux, dont de nombreux hauts dirigeants des 21 économies membres de l’APEC, 1.000 dirigeants d'entreprises internationales, participeront à la Semaine de haut rang de l'APEC 2017 du 5 au 11 novembre dans la ville de Dà Nang (Centre).