28/10/2020 11:03
Au lendemain d'une forte baisse, Wall Street a fini sans direction claire mardi 27 octobre, gagnée par l'anxiété à une semaine d'une élection présidentielle américaine sous haute tension mais aussi tirée par la bonne santé des géants américains du numérique.
>>À Wall Street, le Dow Jones connaît sa pire séance depuis septembre
>>Wall Street sans enthousiasme sur un plan de soutien de l'économie


Des passants devant le New York Stock Exchange à Manhattan (New York), le 5 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, dont plusieurs membres ont publié leurs résultats, a reculé de 0,80% à 27.463,19 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'est en revanche apprécié de 0,64% à 11.431,35 points.

L'indice élargi S&P 500 a pour sa part baissé de 0,30% à 3.390,68 points.

Comme la veille, la place new-yorkaise a suivi avec appréhension les développements de la pandémie de COVID-19 aux États-Unis, où les cas de nouvelles contaminations continuent de grimper, et dans le monde.

Plusieurs pays européens, dont la France et l'Allemagne, envisagent de renforcer leurs mesures pour lutter contre la propagation du virus.

"Le COVID, l'absence d'un plan de relance aux États-Unis et la nervosité liée à l'élection présidentielle américaine ont un effet cumulé sur le marché", résume Quincy Krosby de Prudential.

Concernant le scrutin de la semaine prochaine, les milieux d'affaires s'inquiètent en particulier du faible écart entre le président Donald Trump et son rival démocrate Joe Biden et d'une possible contestation des résultats au soir du 3 novembre.

Dans cet environnement anxiogène, les géants américains de la tech ont surnagé, notamment Amazon et Facebook, en hausse de plus de 2% mardi 27 octobre, ce qui a permis au Nasdaq de finir dans le vert.

"L'idée qui soutient le Nasdaq, c'est que si la croissance flanche à cause du COVID, le marché s'appuiera sur la solidité des entreprises technologiques", note Quincy Krosby.

Microsoft, qui a publié ses résultats trimestriels après la clôture, reculait un peu (-0,19%) dans les échanges électroniques suivant la fermeture de Wall Street.

Alphabet (maison mère de Google), Amazon, Facebook et Apple feront part de leurs chiffres du troisième trimestre jeudi soir 29 octobre.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2020" couronné de succès

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.