08/09/2018 15:42
Juan Martin Del Potro, opposé à Novak Djokovic en finale de l'US Open dimanche 9 septembre, neuf ans après s'y être offert son unique sacre en Grand Chelem aux dépens de Roger Federer, va "tenter de créer encore la surprise", a-t-il déclaré vendredi 7 septembre.
>>US Open: Nishikori de retour en demi-finale en battant Cilic
>>US Open: au bout de l'effort et de la nuit, Nadal survit au crash test Thiem

L'Argentin Juan Martin Del Potro (gauche) lors de l'abandon du N.1 mondial Rafael Nadal, en demi-finales de l'US Open, le 7 septembre à New York.
Photo: AFP/VNA/CVN

Djokovic vient de "remporter Wimbledon, il sera favori dimanche 9 septembre. Mais quand j'ai joué contre Roger (Federer) il y a neuf ans, c'était aussi lui le favori. Je vais tenter de créer encore la surprise", a espéré Del Potro, qui a bénéficié de l'abandon du N.1 mondial et vainqueur sortant Rafael Nadal en demi-finale (7-6 (7/3), 6-2).

"J'ai vu qu'il souffrait beaucoup dans le deuxième set, je me suis juste dit de rester concentré sur mon jeu, de ne pas le regarder", a-t-il dit à propos de Nadal.

En 2009, à vingt ans à peine, le grand Argentin (1,98 m) avait renversé en cinq sets Federer, alors N.1 mondial et quintuple tenant du titre à New York (3-6, 7-6, 4-6, 7-6, 6-2).

Sa carrière a souffert ensuite de ses poignets récalcitrants, le droit d'abord, puis le gauche surtout, opéré trois fois entre mars 2014 et juin 2015. Quand il revient à la compétition en février 2016 après deux années blanches ou presque, l'ex-N.4 mondial est relégué au-delà de la 1000e place mondiale.

"Je n'arrive pas à croire que je vais avoir une autre chance de jouer une finale en Grand Chelem ici, dans mon tournoi préféré. C'est très spécial pour moi. J'ai dû surmonter beaucoup, beaucoup de problèmes pour en arriver là", a rappelé "Delpo".

"Je ne savais pas si je redeviendrai joueur de tennis. Mais je suis là, heureux de continuer à surprendre le monde du tennis, comme je me surprends moi", a ajouté le Sud-Américain, passé au bord de dire adieu au tennis en 2015.

"C'est du passé. Maintenant, je vis de beaux moments. Je ne m'attendais pas à revivre ce genre d'émotions: atteindre des finales, remporter des titres, obtenir le meilleur classement de ma carrière. Tout est presque parfait", s'est-il félicité.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.