Une femme condamnée pour propagande contre l’État

Le Tribunal populaire de Hanoï a condamné Pham Thi Doan Trang, 43 ans, domicilée dans le district de Dông Da, à Hanoï, à neuf ans de prison pour "propagande contre l'État de la République socialiste du Vietnam" sur le fondement de l’article 88 du Code pénal de 1999.

>>Khanh Hoà : un homme condamné pour activités anti-étatiques

>>Poursuite en justice d’un homme pour actes contre l'État

Pham Thi Doan Trang jugée devant le Tribunal populaire de Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Selon l’accusation, du 16 novembre 2017 au 5 décembre 2018, Pham Thi Doan Trang a produit, détenu et diffusé des documents et des articles ayant un contenu opposable à l’État.

Dans ses interviews aux médias étrangers, elle a également déformé les politiques et les directives de l’État, diffamé l’administration populaire et diffusé des informations inventées en vue de déconcerter la population.

Le jury a déclaré que les actes qu’elle avait commis mettaient en péril la société et portaient atteinte au régime socialiste et l’État et à la force de l’administration populaire. Elle n’avait pas déposé avec honnêteté au cours de l’enquête et avait commis l’infraction à plusieurs reprises.

VNA/CVN