22/09/2020 22:17
Un lot de 126 tonnes de riz parfumé Jasmine 85 sera exporté fin septembre par le groupe Lôc Troi vers l’Union européenne (UE).
>>Riz, café, chaussures... commencent à bénéficier des incitations d'EVFTA
>>Le riz vietnamien s'insère au marché européen  
>>Les grands potentiels de riz parfumé du Vietnam dans l'UE

Des dirigeants vietnamiens et de l'UE en visite d'une usine de production de riz du groupe Lôc Troi, le 22 septembre à An Giang (Sud).
Photo : Thanh Sang/VNA/CVN

Le groupe Lôc Troi, qui investit dans la production de riz destiné au marché européen depuis 2018, a déjà exporté plus de 10.000 tonnes.

Depuis l’entrée en vigueur de l’Accord de libre-échange entre l’Union européenne  et le Vietnam (EVFTA) le 1er août 2020, ce groupe s'est préparé en termes de variétés de riz et de surfaces de culture pour la prochaine récolte. Il a également travaillé avec des partenaires européens pour répondre au mieux aux normes de ce marché exigeant.

Lors de la cérémonie tenue mardi 22 septembre dans la province méridionale d’An Giang, le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Lê Quôc Doanh, a souligné que l’EVFTA était considéré  par les exportateurs vietnamiens de produits agricoles comme une clé pour s'ouvrir les portes du marché européen de plus de 500 millions d’habitants et d'un PIB annuel de 15.000 milliards d’USD.

Pour tirer parti de l'EVFTA, le secteur agricole doit promouvoir la restructuration en établissant des chaînes de production dans lesquelles il existe un lien étroit entre coopératives, entreprises et agriculteurs, a-t-il demandé.

Il a également conseillé au secteur de former un processus  de production fermé, des premières matières à la transformation, garantissant la traçabilité, la sécurité alimentaire et répondant aux normes en matière d’emballage pour bien exploiter le marché européen.

De son côté, Marion Matinez, présidente du Comité du secteur des entreprises agroalimentaires de l’EuroCham (FAABS), a déclaré que dans le contexte de ralentissement de l'économie mondiale dû au coronavirus, l’EVFTA permettra de relancer les activités commerciales et d’investissement entre les deux parties.

Le Vietnam a maintenant repris ses affaires, alors  que d'autres pays du monde doivent encore faire face à la pandémie de COVID-19. Cela incitera les entreprises européennes à investir dans un marché sûr, sécurisé et à croissance rapide, a ajouté Mme Matinez.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Culture et grands espaces à Yên Bái Chaque année, aux mois de septembre et octobre, les montagnes du district de Mù Cang Chai de la province de Yên Bái sont le terrain de jeu de très nombreux touristes.