Une centaine de poches de sang stockée

Le 4 août, à l'hôtel Continental (rue Dông Khoi, 1er arrondissement, Hô Chi Minh-Ville), l’Association municipale de santé publique a organisé une mobilisation pour les dons de sang afin de reconstituer des banques de sang pour près de 150 hôpitaux de la ville. Près de 100 personnes sont venues donner leur sang dans la matinée du même jour.

>>COVID : des jeunes vietnamiens aux États-Unis s’orientent vers Hô Chi Minh-Ville

>>Hô Chi Minh-Ville soutient les personnes en difficultés et les forces en première ligne

>>COVID : HCM-Ville se concentre sur la réception et le traitement des patients graves

Duong Anh Duc donne son sang, le 4 août.

Selon le comité d'organisation, les activités de mobilisation de don de sang ont rencontré de nombreuses difficultés en raison de l'impact du COVID-19 et les restrictions de déplacements conformément à la directive 16. Cela a entraîné une grave pénurie de sang dans les hôpitaux. Aujourd'hui, les membres participant à l'événement de don de sang étaient de groupe sanguin O.

Nguyên Thanh Phong, représentant de ce programme, a précisé que cet événement a reçu plus de 300 inscriptions. Mais pour assurer la sécurité, cette matinée était réservée à 100 bienfaiteurs. Une autre collecte se tiendra ultérieurement.

De nombreux fonctionnaires des agences étatiques et travailleurs des hôtels et des compagnies situés dans le 1er arrondissement sont venus donner leur sang, dont le vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Duong Anh Duc. Au cours de cette collecte, la doctrine dite des 5K a été suivie scrupuleusement.

Duong Anh Duc, vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré que bien que la ville applique des mesures de distanciation sociale, afin de reconstituer rapidement la réserve de sang, il est nécessaire de maintenir l'organisation des activités de don de sang sous la sécurité, la prévention et le contrôle des épidémies, en particulier le respect de la doctrine des 5K demandée par le ministère de la Santé.

La ville créera les meilleures conditions possibles pour les personnes souhaitant donner leur sang. Il espère que les citoyens qui sont en bonne santé participeront au don de sang pour partager les difficultés avec la communauté et promouvoir l'esprit de générosité traditionnel de la ville. "Je suis heureux qu'après l’appel des gens à donner du sang, la situation dans les banques de sang se soit améliorée", a déclaré le vice-président Duong Anh Duc.

Auparavant, le Dr Phu Chi Dung, directeur de l'hôpital de transfusion sanguine et d'hématologie de Hô Chi Minh-Ville, avait déjà informé que la mise en œuvre de la distanciation sociale était conforme à la directive 16 du Premier ministre et que la plupart des activités de don de sang à travers la ville avaient été annulées, entraînant une forte diminution des réserves de sang pour la banque de sang.

Pendant les deux semaines de confinement, en moyenne, chaque jour, cette unité reçoit de 30 à 50 poches de sang, ce qui ne représente que 1/10 de l'approvisionnement en sang de près de 150 hôpitaux de la ville, y compris les hôpitaux de traitement du COVID-19.

Pour les sept prochains jours, il atteindra un seuil alarmant, soit en dessous des 3.000 poches de sang. On sait que le 30 juillet, l’Institut central de transfusion sanguine et d'hématologie de Hanoi avait transféré 1.000 poches de sang à l’hôpital Cho Rây pour sauver des vies, dont les malades contaminés au COVID-19.


Texte et photo : Quang Châu/CVN

back to top