Virus : accélérer le test rapide de dépistage pour les transporteurs de marchandises

Dans les temps à venir, le ministère vietnamien des Communications et des Transports accélérera le test rapide de dépistage du COVID-19 aux conducteurs transportant des biens essentiels aux points de contrôle de la pandémie, a affirmé son vice-ministre Lê Dinh Tho mercredi 4 août.

>>190.000 kits de test rapide du COVID-19 d'Allemagne arrivent au Vietnam

>>Hanoï assure l'approvisionnement en biens de première nécessité

>>Aucun test de COVID n'est requis pour les transporteurs de marchandises dans les 19 localités du Sud

Le test rapide est mis en œuvre de manière efficace dans le Sud.
Photo : VNA/CVN

Récemment, le gouvernement a décidé d'octroyer 100.000 kits de test rapide au ministère des Communications et des Transports.
Actuellement, le test rapide est mis en œuvre de manière efficace dans le Sud, notamment à Hô Chi Minh-Ville et dans les provinces qui appliquent la distanciation sociale en vertu de la directive N°16 du Premier ministre.
Au 4 août, 24.500 kits de test rapide de dépistage du COVID-19 ont été remis aux localités. Plus précisément, les provinces méridionales ont reçu 18.500 kits de test rapide dont 3.000 kits destinés à Hô Chi Minh-Ville.
Selon le ministère des Communications et des Transports, dans le temps à venir, le déploiement des tests rapides de dépistage du COVID-19 sera certainement accéléré, notamment dans les points chauds comme les ports maritimes, les usines, etc.
Le vice-ministre Lê Dinh Tho a déclaré que l'unité de transport (propriétaire du véhicule) doit être responsable de la supervision du fonctionnement de son véhicule, en s'assurant que le conducteur et l'accompagnateur doivent avoir un certificat de résultat de test négatifs au COVID valide et faire une déclaration médicale tout au long du trajet, et observer le message 5K du ministère de la Santé.
En outre, ils doivent minimiser les contacts avec d'autres personnes avant, pendant et après le transport afin d'assurer à la fois la prévention et le contrôle de la pandémie et la circulation des marchandises.
Les unités de transport doivent être responsables devant la loi en cas de violation de ces règlements.

VNA/CVN

back to top