08/12/2018 12:15
À environ 70 km de la ville de Phan Thiêt, se trouve le village de céramique de Go. Il est situé dans la commune de Phan Hiêp de la province de Binh Thuân (Centre).
>>Avec Chu Dâu, l’identité vietnamienne rayonne sur les cinq continents
>>Le village de la céramique de Bat Tràng, le changement dix ans après
>>Bàu Truc, le plus vieux village de céramique d’Asie du Sud-Est

Sa spécialité? Principalement des objets utilisés dans les activités quotidiennes tels que cuiseurs à riz, vases ou encore lampes. Par rapport à d’autres villages de métiers du même genre, les méthodes de décoration et de cuisson des poteries sont assez particulières. Ainsi, au lieu d’utiliser un tour, c’est l’artisan qui se déplace autour d’une table stable pour graver les images sur l’œuvre qui s’y trouve. Ensuite, les poteries sont placées dans une grande cour et recouvertes de paille et de feuilles de noix de coco séchées qui sont enflammées. Quand la céramique est encore chaude, l’artisan commence la décoration avec de l’eau colorée tirée du plaqueminier.

Bien que le processus de fabrication soit relativement simple, les céramiques de Go sont particulièrement prisées des touristes pour leur beauté délicate mélangeant tradition et modernité.

Actuellement, le village compte environ 40 familles de potiers qui ont un revenu moyen mensuel de 10 à 15 millions de dôngs chacune.
 
Texte et photos: Hoa Dào - Hoàng Hà/DTMN/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vi Khê, le berceau de l’horticulture vietnamienne

À la recherche d'une stratégie pour optimiser les potentiels touristiques Une stratégie visant à développer un tourisme adapté au changement climatique dans le delta du Mékong est en cours d'élaboration, dans le but d'exploiter pleinement le potentiel local.