10/10/2019 09:09
Ces 40 dernières années, le Docteur et "Enseignant Émérite" Nguyên Thua Hy a étudié Hanoï sous de multiples facettes et nourri une passion sans bornes pour la ville. Un amour qu’il a naturellement insufflé à des générations de lecteurs à travers ses ouvrages.

>>La journée du retour triomphal des troupes
>>La capitale où les dirigeants du monde se sentent bien
>>Hanoï, 65 ans après sa libération
>>"Carnet de paix", un message pour l’avenir
 

L’"Enseignant Émérite" Nguyên Thua Hy.
Photo : TTVH/CVN

Né en 1937 dans la rue Hàng Cót, dans le Vieux quartier de Hanoï, Nguyên Thua Hy fut l’un des meilleurs étudiants de la première promotion du Département d'histoire de l’Université Tông Hop, la plus grande université du Nord dans les années 1950.

Après avoir obtenu son diplôme en 1959, il travailla en tant qu’enseignant pendant 30 ans environ, puis dans les Services de l’éducation de la ville de Hanoï et de la province de Hà Nam (Nord).

Au début des années 1980, Nguyên Thua Hy décida de poursuivre son doctorat en histoire. À ce sujet, deux thèmes lui furent proposés :  "le soulèvement paysan" et "le défrichement dans le Sud". Mais, cela l’intéressa très peu. Sous la direction du Professeur Phan Huy Lê, M. Hy choisit de faire des études sur la structure socio-économique de l’agglomération de Thang Long où il était né. C’est la thèse de son doctorat qu’il défendit avec succès en 1984 et qui se trouve être également le contenu du Thang Long - Hà Nôi thê ky XVII, XVIII, XIX (Thang Long - Hanoï aux  XVIIe, XVIIIe, XIXe siècles). Un ouvrage publié en 1993, très utile pour ceux qui s’intéressent à la période médiévale de la capitale. Cette chance "prédestinée" fut un jalon important dans la carrière de Nguyên Thua Hy, profondément attaché à la ville de Hanoï.

Nguyên Thua Hy n’est pas un nom connu du public et de la presse. Cependant, c’est une figure emblématique des sciences sociales et humaines au Vietnam. Il a beaucoup œuvré dans la recherche concernant l’histoire, la culture, l’économie et la société de Hanoï. Ses œuvres scientifiques sont diffusées depuis 1993.  

Un amour sans bornes pour Hanoï

"Pendant les années 1980, il était difficile d’avoir accès aux archives sur Thang Long - Hanoï en français et anglais. Grâce à la maîtrise de ces deux langues, j’ai cherché, exploré, affiné, traduit moi-même et cité dans ma thèse de doctorat des centaines de sources étrangères, dont beaucoup n’avaient jamais été exploitées auparavant. Malgré les difficultés économiques, j’étais déterminé à poursuivre ma passion", fait savoir Nguyên Thua Hy.
 

Les œuvres de Nguyên Thua Hy constituent des documents précieux pour ceux qui s'intéressent à Hanoï dans tous les domaines. 
Photo : TTVH/CVN


En 2006, il écrit Kinh tê - Xa hôi đô thi Thang Long - Hà Nôi thê ky XII, XIII, XIX (Économie-Société de l’agglomération de Thang Long - Hanoï aux XIIe, XIIIe, XIXe siècles). Ce livre, publié en 2010 à l’occasion de la célébration du Millénaire de Thang Long - Hanoï, lui a valu le Prix d’État des sciences et technologies, deux ans plus tard.  

"L’histoire et la vie sont comme une maison avec de nombreuses fenêtres. Je pense que c’est une vue objective. Aimer Hanoï, ce n’est pas que la colorier. Tout le monde reconnaît que cette ville est en train de changer fortement. Mais, la dignité ne se limite pas aux gratte-ciel, aux zones urbaines modernes. Les hommes doivent aussi avoir de bonnes personnalités, c’est-à-dire que nous devons prêter davantage attention à l’humanité, au développement durable, partage-t-il. Un chercheur en histoire comme moi est comme un ouvrier qui s’acharne sur la recherche du minerai".

D’ici la fin de l’année, l’auteur publiera un nouveau livre sur Hanoï sous le règne de Lê Trung Hung (1533-1789). Il s’agit du tome 2 du Tu liêu van hiên Thang Long - Hà  Nôi :  Tuyên tâp tu liêu phuong Tây (Archives culturelles sur Thang Long - Hanoï : collection des archives occidentales). Il est en train d’achever le manuscrit Lich su Viêt Nam tâp 10 - Dàng Ngoài 1593-1771 (Histoire du Vietnam tome 10 - Dàng Ngoài 1593-1771), dans le cadre du projet national en sciences sociales dénommé "Recherche et élaboration de l’histoire vietnamienne".

M. Hy confie qu’un chercheur professionnel, au-delà de sa passion, doit absolument se créer sa propre banque de données, et faire preuve de minutie dans son travail. Une carrière admirable qui lui a vallu notamment le Grand Prix du prix "Bùi Xuân Phai - Pour l’amour de Hanoï" 2019. "Nous devons davantage nous orienter vers le développement durable afin de transformer la capitale en ville intelligente", déclare-t-il.

"J’ai eu l’occasion d’être proche du Docteur Nguyên Thua  Hy. En termes de personnalité, il est très +hanoïen+, dans son mode de vie, dans son travail, dans ses comportements sociaux... L’amour pour la capitale est la principale motivation qui l’a poussé à atteindre ses objectifs, affirme l’historien Duong Trung Quôc. Le Grand Prix du prix +Bùi Xuân Phai - Pour l’amour de Hanoï+ demande une grande connaissance, de longues heures de travail et de lecture".
 


Nguyên Thua Hy et son remarquable parcours

L’enseignant Nguyên Thua Hy a obtenu en 1984 un doctorat en histoire du Vietnam médiéval. Il a reçu le titre de Professeur associé en 1996 et celui d’"Enseignant Émérite" en 2002. De 1990 à 2002, il a enseigné l’histoire du Vietnam pendant l’antiquité et le Moyen-Âge, dans le Département d’histoire de l’Université nationale de Hanoï. Ses ouvrages scientifiques renommés sont Thang Long - Hà Nôi thê ky XVII, XVIII, XIX, publié en 1993 ; Kinh tê - xa hôi dô thi Thang Long - Hà Nôi thê ky XII, XIII, XIX, en 2010 ; Van hoa Viêt Nam truyên thông, môt goc nhin (Culture vietnamienne traditionnelle, un point de vue) en 2011 ; Lich su và van hoa Viêt Nam tu goc nhin Dôi moi (Histoire et culture du Vietnam du point de vue du Renouveau) en 2018 ; Thang Long - Hà Nôi trong mat môt nguoi Hà Nôi (Thang Long - Hanoï vu par un Hanoïen) en 2018.
 

Quê Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’adaptation française de Kim Vân Kiều : plus qu’un théâtre musical !

Manmo, l’application pour se loger pas cher Les applications voyage permettent de faire des économies et de trouver des bons plans. Manmo, la nouvelle application développée par un jeune vietnamien, est plus spécifiquement réservée aux petits budgets et à ceux qui aiment partir à la dernière minute.