19/09/2019 00:15
Un comité de la Chambre des représentants des États-Unis a officiellement invité mardi 17 septembre le PDG de Boeing, Dennis Muilenburg, à témoigner sur le 737 MAX actuellement cloué au sol après son implication dans deux accidents mortels depuis octobre 2018, au cours desquels 346 personnes ont été tuées.
>>737 MAX : un panel critique les relations étroites entre Bœing et la FAA
>>Le Boeing 737 MAX pourrait revenir par étapes dans le ciel mondial

Des avions Bœing 737 Max stationnés à Seattle (Nord-Est des États-Unis), le 13 août. Photo : AFP/VNA/CVN

Peter DeFazio, président du comité des transports et des infrastructures de la Chambre des représentants, a également demandé à John Hamilton, ingénieur en chef de la division des avions commerciaux de la compagnie, de paraître devant le comité.

L'invitation de MM. Muilenburg et Hamilton à témoigner a été fixée au 30 octobre. "Boeing a bien reçu l'invitation du comité et est en train d'y réfléchir", a déclaré un représentant du constructeur aéronautique dans un communiqué.

"Nous continuerons à coopérer avec le Congrès et les autorités de réglementation tout en nous nous concentrant sur la remise en service en toute sécurité du MAX", a-t-il ajouté. La semaine dernière, M. DeFazio et un autre député avaient demandé à M. Muilenburg d'assurer la disponibilité de plusieurs employés de Boeing afin qu'ils puissent s'entretenir avec le personnel du comité.

Le comité présidé par M. DeFazio a tenu trois audiences depuis le mois de mai sur le 737 MAX, mais aucun employé de Boeing n'a encore témoigné devant lui.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Ngàn Chuông : les grandes merveilles du petit Sa Pa Du fait de sa beauté immaculée, la chute d’eau de Ngàn Chuông fait partie des destinations les plus courues de la province septentrionale de Quang Ninh.