09/04/2020 11:51
Fondé en juillet 1951, l’Hôpital central de Thai Nguyên dans la province éponyme du Nord et l'ensemble de son personnel font tous leurs efforts dans la protection de la santé des habitants.
>>Une nouvelle unité du Vietnam autorisée à faire le test de dépistage

Au cours de la dernière décennie, l'Hôpital central de Thai Nguyên dispose de grandes avancées en matière de soins sanitaires.

Fidèle aux conseils du Président Hô Chi Minh lors de sa visite en mars 1960 à cet établissement, l’Hôpital central de Thai Nguyên a mené de nombreuses activités médicales et valorisé sa force collective afin de faire de ce centre médical un des plus importants de la zone du Nord.

Au cours de la dernière décennie, d’après le docteur Nguyên Công Hoàng, directeur de l'Hôpital central de Thai Nguyên, l’établissement dispose de grandes avancées en matière de soins et de protection de la santé de ses habitants. Ses 1.200 médecins et employés travaillant dans une cinquantaine de cliniques et de centres de recherches ont augmenté leur responsabilité et surmonté des difficultés, afin de mener à bien leurs missions.

L’Hôpital central de Thai Nguyên est, à l’heure actuelle, l’établissement médical de premier rang de la région montagneuse du Nord dans l’application des nouveautés scientifiques dans le diagnostic de la médecine interne et des maladies cardiovasculaires. Il est également l’un des 15 établissements dans l’ensemble du pays à réaliser des interventions chirurgicales avec un taux de réussite de 100%. Ce sont la greffe de rein, l’opération à cœur ouvert, l’endoscopie chirurgicale, etc.).

Test de dépistage du SARS-CoV-2

L’établissement accueille annuellement près de 400.000 malades qui ont besoin de consultation sanitaire ou de traitement à domicile, dont quelque 66.000 patients hospitalisés.

L'Hôpital central de Thai Nguyên possède suffisamment de conditions nécessaires pour effectuer des tests de dépistage du SARS-CoV-2.

Par ailleurs, il fournit également des soins gratuits aux personnes n’ayant pas accès aux soins aisément telles que les ouvriers travaillant dans les zones industrielles, les personnes en situation de précarité...

L’Hôpital central de Thai Nguyên coopère avec l’Université de médecine et de pharmacie de la province afin de former des milliers de médecins et pharmaciens, contribuant à répondre au besoin de main-d’œuvre qualifiée dans les régions montagneuses du Nord.

Selon la décision publiée le 3 mars dernier du ministère de la Santé, l’Hôpital central de la province de Thai Nguyên a suffisamment de conditions en termes de biosécurité, d’équipements, d’infrastructures et de personnel pour effectuer des tests de dépistage du SARS-CoV-2.

Texte et photos : Câm Sa - Nguyên Trang/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Les destinations touristiques au Vietnam les plus recherchées sur Google Les zones les plus recherchées sont Vung Tàu, Phu Quôc, Quy Nhon, baie de Ha Long, Phong Nha - Ke Bang, parc national de Ba Vi, grotte de Son Doong...