08/04/2020 13:16
Les médecins de l’Hôpital national de pédiatrie, à Hanoï, ont réussi à transplanter la moelle osseuse chez un enfant atteint du syndrome de Wiskott-Aldrich (SWA).
 
T. est la cadette d'une famille de trois frères et sœurs domiciliée dans la province de Quang Ninh, au Nord. Il y a six ans, ses parents avaient perdu un enfant de sept mois à cause de cette maladie. À ce moment, les médecins n'avaient pu identifier la cause.

Après avoir examiné et fait des tests, les médecins de Quang Ninh ont transféré T. à l'Hôpital national de pédiatrie, à Hanoï. Elle y a été traitée pendant une semaine. Les médecins ont jugé normales ses paramètres de test et l'ont ensuite libérée.

En septembre 2019, lors du deuxième examen, grâce aux tests, les médecins ont constaté la baisse de ses plaquettes. Elle était accompagnée de signes de saignement cutané, de diarrhée sanglante. Les médecins ont ordonné un test génétique et découvert le SWA.

Le 26 février, T. a subi une opération de greffe de moelle osseuse à partir d'un donneur, sa sœur, selon le schéma de traitement de la Société européenne de greffe de moelle. Avant la greffe, la patiente a dû subir une semaine de chimiothérapie.

Le 21e jour après la greffe, la nouvelle moelle s'était développée dans le corps de la patiente pour atteindre 87%. Les tests ont montré que les indices sanguins comme globules rouges, globules blancs et plaquettes, restaient normaux.

Le 33e jour après la transplantation, ces indices ont atteint 100%.
 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Petits tours d'aventure lancés à Dà Lat Les circuits d'aventure avec un petit nombre de personnes sont une nouvelle tendance dans la ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre).