17/06/2019 09:11
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé, dimanche 16 juin, que les missiles russes S-400 de défense anti-aérienne devraient commencer à être livrés début juillet à la Turquie, assurant qu'il n'était pas possible d'y renoncer à l'achat de cet équipement.
>>Turquie et Russie discuteront de la production conjointe du système de défense S-500
>>La Russie va vendre son système de défense antimissile S-400 à l'Inde


Un système de défense S-400 est exposé le 9 mai à Moscou. 
Photo: Xinhua/VNA/CVN

"Je crois que les missiles S-400 vont commencer à arriver dans la première moitié de juillet", a déclaré le président turc Recep Tayyip Erdogan cité par la chaîne de télévision CNN Turquie.

Cet achat de missiles russes par un membre de l'Otan avait provoqué la colère de Washington, qui a lancé le 7 juin par écrit un ultimatum à la Turquie, lui demandant d'y renoncer et menaçant de sanctions si ce n'était pas fait d'ici le 31 juillet.

M. Erdogan a affirmé dimanche 16 juin qu'il n'était pas question d'y renoncer. "La question des S-400 est réglée, il n'y a pas de difficultés", a-t-il déclaré, avant de préciser qu'il répondrait, également par écrit, à la lettre de Washington "prochainement, peut-être même cette semaine".

Washington expliquait dans son ultimatum que l'utilisation de ce système russe anti-aérien n'était pas compatible avec l'utilisation des avions américains F-35 également commandés par Ankara.

APS/VNA/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

L’hébergement homestay en plein boum au Vietnam Le service homestay se multiplie de plus en plus au Vietnam. Cela contribue à diversifier les produits touristiques ainsi qu’à créer de nouvelles expériences pour les voyageurs afin de faire du Vietnam une destination attrayante.