20/05/2019 09:09
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la Turquie et la Russie discuteraient de la production conjointe des systèmes de défense S-500 après la livraison des S-400, ont rapporté dimanche 19 mai les médias turcs.
>>Les présidents turc et russe discutent de la situation en Syrie et en Libye par téléphone
>>Le président turc se rendra en Russie pour discuter des projets communs

Un système de défense S-400 est exposé le 9 mai à Moscow.
Photo: Xinhua/VNA/CVN

"L'accord sur les S-400 est finalisé. Les livraisons doivent débuter en juillet ou peut-être plus tôt. Après quoi, nous parlerons du S-500, y compris de sa production conjointe", a précisé le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d'un événement samedi soir 18 mai à Istanbul.

"Il n'est absolument pas question de revenir sur la question des S-400. C'est une affaire réglée", a souligné le président turc cité par l'Agence de presse Anadolu. "Tôt ou tard, nous recevrons la livraison des F-35, et les S-400 arriveront aussi dans notre pays", a-t-il affirmé.

L'accord sur l'achat de systèmes russes S-400 a davantage aggravé les relations déjà tendues de la Turquie avec les États-Unis, qui ont averti à maintes reprises Ankara des risques encourus, y compris des sanctions. Washington menace de suspendre la livraison de ses avions de chasse F-35 à Ankara, malgré son partenariat dans le consortium, et d'imposer des sanctions supplémentaires si Ankara poursuit son achat de systèmes S-400.
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.