20/05/2019 09:09
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la Turquie et la Russie discuteraient de la production conjointe des systèmes de défense S-500 après la livraison des S-400, ont rapporté dimanche 19 mai les médias turcs.
>>Les présidents turc et russe discutent de la situation en Syrie et en Libye par téléphone
>>Le président turc se rendra en Russie pour discuter des projets communs

Un système de défense S-400 est exposé le 9 mai à Moscow.
Photo: Xinhua/VNA/CVN

"L'accord sur les S-400 est finalisé. Les livraisons doivent débuter en juillet ou peut-être plus tôt. Après quoi, nous parlerons du S-500, y compris de sa production conjointe", a précisé le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d'un événement samedi soir 18 mai à Istanbul.

"Il n'est absolument pas question de revenir sur la question des S-400. C'est une affaire réglée", a souligné le président turc cité par l'Agence de presse Anadolu. "Tôt ou tard, nous recevrons la livraison des F-35, et les S-400 arriveront aussi dans notre pays", a-t-il affirmé.

L'accord sur l'achat de systèmes russes S-400 a davantage aggravé les relations déjà tendues de la Turquie avec les États-Unis, qui ont averti à maintes reprises Ankara des risques encourus, y compris des sanctions. Washington menace de suspendre la livraison de ses avions de chasse F-35 à Ankara, malgré son partenariat dans le consortium, et d'imposer des sanctions supplémentaires si Ankara poursuit son achat de systèmes S-400.
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune