30/09/2020 23:37
La résurgence de l’épidémie de COVID-19 étant sous contrôle, la plupart des sites touristiques ont rouvert, de nombreuses liaisons aériennes ont été rétablies, et les voyagistes ont lancé des programmes promotionnels. Le marché du tourisme reprend progressivement des couleurs.
>>Nha Trang parmi les meilleures destinations pour le rétablissement sanitaire sur Instagram
>>Le tourisme vietnamien pâtit du coronavirus
>>Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Présentation de la culture et du tourisme du Vietnam en Allemagne, le 12  septembre.
Photo : VNA/CVN

Début septembre, une série de destinations touristiques du Centre telles Hôi An (province de Quang Nam), les provinces de Quang Ngai, Binh Dinh et Phu Yên ont assisté au retour des touristes. À Hô Chi Minh-Ville, les bars et discothèques ont été autorisés à rouvrir. Espérons que la résurgence de l’épidémie ne sera plus qu’un mauvais souvenir, car elle avait mis un coup d’arrêt brutal à la reprise touristique de juin, après des mois de distanciation sociale à l’échelle nationale.

En juillet, lors de la résurgence de l’épidémie dans le Centre, avec comme épicentre Dà Nang, les touristes ont jeté leur dévolu principalement sur des sites du Nord et du Sud, dont les provinces de Lào Cai, Son La, Hà Giang, Cao Bang, Ninh Binh, Quang Ninh, Thanh Hoa, la capitale Hanoï, Tây Ninh, Dông Thap, An Giang, Cà Mau, Kiên Giang.

Afin de profiter au mieux de cette seconde relance du tourisme, plusieurs agences de voyage ont proposé des tours à des prix cassés. VietSense Travel affiche des tours entre 1,9 million et 2,3 millions de dôngs par personne. Ce voyagiste se concentre sur la découverte automnale des  rizières en terrasses dans les provinces montagneuses du Nord : Mù Cang Chai (Yên Bai), Hoàng Su Phi (Hà Giang), Simacai (Lào Cai)…

VietSense Travel se concentre sur la découverte automnale des rizières en terrasses dans les régions montagneuses du Nord dont Mù Cang Chai à Yên Bai. 
Photo : VNA/CVN

Hanoitourist présente le tour  "Hanoï en automne" 3 jours-2 nuitées dans le légendaire hôtel cinq étoiles Sofitel Legend Metropole Hanoi, au prix de 3,3 millions de dôngs, soit une réduction de 50%.

Le groupe Saigontourist promeut un tour vers le village horticole de Sa Dec et l’ancienne maison de Huynh Thuy Lê, au prix de 1.079 million de dôngs/personne.

D’autres voyagistes comme Fiditour, Vietravel… offrent des tours vers l’île de Phu Quôc ou Vung Tàu…

Côté aviation, Vietnam Airlines a rouvert sa liaison avec Dà Nang et six autres  lignes intérieures : Hanoï-Chu Lai, Hanoï-Tuy Hoà, Hai Phong-Diên Biên, Vinh-Buôn Ma Thuôt, Vinh-Dà Lat, Huê-Dà Lat.

Vietjet Air, en collaboration avec Vinpearl, premier groupe hotelier cinq étoiles au Vietnam, réduit de 50% les prix de ses billets d’avion et d’hôtels  pour les réservations de septembre au 24 juillet 2021.

Dispositifs de soutien aux entreprises

Nguyên Van Tài, CEO de VietSense Travel, indique que les touristes accordent toujours la priorité aux destinations sûres. Au moment de la résurgence de l’épidémie dans le Centre, les mesures de distanciation sociale  et de confinement ont rassuré les visiteurs, ce  qui a favorisé le lancement des tours totalement sécuritaires.

Toujours selon Nguyên Van Tài, ce sont les destinations en pleine nature ou proches de grandes villes qui attirent le plus les touristes. Par mesure de sécurité, les tours ne dépassent pas 20 personnes.

Selon lui, les programmes de relance   auront du mal à créer un impact fort comme ceux de juin-juillet. Car le nombre de touristes en fin d’année n’est pas élevé, les élèves étant à l’école et l’épidémie ayant affecté pécuniairement bien des familles.

En plus du marché domestique, les voyagistes s’attendent à la réouverture de certaines lignes aériennes internationales. C’est donc aussi le moment de se préparer à accueillir des touristes internationaux qui chercheront à fuir les températures glaciales dans leurs pays.

Plusieurs marchés touristiques principaux du Vietnam "bouillonnent" après ces longs mois de confinement, par exemple la République de Corée ou le Japon.

Le tourisme de la province de Binh Thuân (Centre) intensifie les formations du personnel du secteur.
Photo : VNA/CVN

Les entreprises soulignent l’importance de garantir la sécurité des touristes par des tours et destinations sûrs. Elles ont besoin de politiques touristiques spécifiques pour cette période inédite afin de mieux s’orienter et déterminer les flux d’arrivants. 

Le directeur marketing de TST Tourist, Nguyên Minh Mân, déclare que cette campagne de promotion du tourisme s’avère difficile, mais il faut le faire pour sauver des milliers d’entreprises au bord de la faillite.

"Nous souhaitons que le gouvernement prenne des décisions rapides pour soutenir les entreprises, en particulier en matière d’exemption des taxes et autres charges en 2020. Les entreprises veulent accéder à des capitaux afin de garder leur réseau de fournisseurs de services avec lesquelles elles travaillent depuis des années".

"La plupart des entreprises sont en grande difficulté, elles ne peuvent pas proposer des prix aussi attrayants que lors de campagne de promotion touristique précédente. Dans ce contexte, l’aide du gouvernement est indispensable", a-t-il ajouté.

Le directeur général de l’Administration nationale du tourisme (ANT), Nguyên Trùng Khanh, quant à lui, a fait savoir que son secteur faisait le maximum pour accomplir le double objectif de lutter contre l’épidémie et de maintenir à flot l’économie.

L’ANT planche sur le scénario de relance du tourisme. Intitulé "Voyager au Vietnam, se réjouir en toute sécurité de produits touristiques attrayants", ce scénario souligne l’exploitation de nouveaux marchés et promeut de produits répondants aux attentes des différents catégories de touristes.
Xuân Lôc/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Excursion au village des chapeaux iconiques Le village de Chuông, situé à plus de 30 km du centre-ville de Hanoï, est réputé depuis longtemps pour la fabrication de chapeaux coniques en feuilles de latanier.