29/09/2020 09:29
En plus de ses nombreux paysages naturels magnifiques, Bac Hà est riche de l’identité culturelle forte des groupes ethniques y habitant. Le homestay, service disponible depuis quelques temps dans ce district montagneux de la province de Lào Cai au Nord, est de plus en plus recherché par les touristes.
>>Le marché de Bac Hà, une destination à ne pas manquer
>>Hoàng A Tuong, un palais à ne pas manquer à Bac Hà
>>Les pruniers contribuent au refus de la pauvreté

La famille de Vàng Seo Chô fait partie des trois foyers de la commune de Ban Phô, dans le district de Bac Hà à s’être lancés dans les séjours chez l’habitant. La maison sur pilotis a subit quelques modifications pour être aujourd’hui munie d’une douzaine de chambres qui satisfont chacune le confort minimum des invités.

Le homestay de la famille de Vàng Seo Chô dans la commune de Ban Phô, district de Bac Hà.

Les murs sont parés d’outils agricoles et de tissus traditionnels, et l’ensemble de la décoration est réalisée en matériaux naturels tels que le bois, le bambou ou les feuilles de palmier. "C’est la première fois que je séjourne dans ce homestay à Bac Hà et je suis très satisfait. La maison est belle et dispose de tout le confort nécessaire, les repas sont bons et la famille est très accueillante! Que demander de plus ? Je reviendrai sans aucun doute !", confie Josep Gasso, un touriste espagnol.

À l’heure actuelle, Vàng Seo Chô est en mesure d’accueillir entre 20 et 30 personnes, ce qui lui apporte un revenu complémentaire de quelques centaines de millions de dôngs chaque année. Selon lui, cette activité supplémentaire permet à sa famille de vivre de manière plus aisée.  

"Notre famille a ouvert le homestay en 2016. Le tourisme nous apporte aujourd’hui des revenus importants en complément des travaux champêtres et notre vie est bien meilleure. Le pic de notre activité touristique se situe entre le mois d’août et le mois de novembre", a déclaré Vàng Seo Chô. 

À l’intérieur du homestay du couple Lâm A Hà et Vàng Thi Thông dans la commune de Ban Liên, district de Bac Hà.


Depuis le mois de septembre 2019, le couple Lâm A Hà et Vàng Thi Thông, habitants de la commune de Ban Liên rénove sa maison afin d’accueillir ses premiers visiteurs. Avec le souhait d’augmenter ses revenus, la famille a décidé de se  lancer dans l’accueil des touristes à domicile. Aujourd’hui, malgré quelques difficultés, les deux jeunes gens ne regrettent pas leur choix. "Avant, nous tirions le peu de nos revenus de la culture du thé et des travaux dans les champs. Mais, tout a changé depuis que nous avons décidé d’ouvrir le homestay. Nous avons enfin de quoi vivre convenablement", a partagé Lâm A Hà.

Une bonne option
pour les minorités ethniques


Le Centre de développement de l’économie rurale CRED met en œuvre pour la période 2019-2021, le projet intitulé "Renforcement des moyens d’existence et de la position des femmes des ethnies minoritaires via le tourisme communautaire" dans cinq communes à Bac Hà à savoir Ban Liên, Ban Phô, Ta Van Chu, Thai Giang Phô et Tà Chai.

Le projet offre l’opportunité de développer le secteur touristique du district tout en contribuant à améliorer les conditions de vie des habitants, à protéger l’environnement ainsi qu’à préserver l’identité culturelle de la communauté. Grâce à ce projet, les femmes des ethnies minoritaires, essentiellement Tày et H’Mông  ont un rôle plus dynamique dans la collectivité et participent d’avantage aux activités sociales de leur village.

À ce jour, quelque 50 homestays ont été ouverts dans le district de Bac Hà.

Jusqu’à maintenant, une cinquantaine de familles offrent des séjours chez l’habitant dans le district de Bac Hà. Outre un soutien financier, le CRED propose des formations de cuisine, d’accueil des touristes et d’anglais. Et autre point essentiel, le projet met en contact les familles avec les agences de voyages qui leurs envoient des clients et leurs permettent de se faire connaître hors du district.

"Le développement du tourisme est un facteur décisif du succès économique du district de Bac Hà dans les années qui viennent. Nous pensons qu’il faut mettre l’accent sur un tourisme durable qui protège l’environnement naturel, préserve les identités culturelles des ethnies minoritaires et dont les retombées économiques profitent directement aux habitants des localités. Dans l’immédiat, nous encourageons le développement du tourisme communautaire dans les communes qui disposent de savoir-faires culturels traditionelles", a confirmé Hoàng Van Khoa, vice-président du Comité populaire du district de Bac Hà.

En séjournant chez l’habitant à Bac Hà, les visiteurs ont la possibilité de participer à de nombreuses activités, comme la récolte savoureuse des prunes, par exemple.


Bac Hà est actuellement en plein essor touristique. Les visiteurs s’y rendent pour y découvrir la nature, apprécier les paysages montagneux et en apprendre plus sur les particularités des cultures des minorités ethniques. Le district offre non seulement des séjours chez l’habitant mais s’efforce encore de diversifier ses services en formant des guides touristiques locaux ou en organisant des représentations artistiques, dans le seul intérêt de la communauté locale et des voyageurs. 

Ainsi, l’ambiance bouillonnante des courses équestres traditionnelles, la visite des champs de théiers paisibles, la récolte savoureuse des prunes, le tissage méticuleux des étoffes traditionnelles sont tant d’expériences uniques qui embarquent le visiteur dans un tourbillon d’aventures exceptionnelles. 

 
Texte et photos : Phuong Mai/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Culture et grands espaces à Yên Bái Chaque année, aux mois de septembre et octobre, les montagnes du district de Mù Cang Chai de la province de Yên Bái sont le terrain de jeu de très nombreux touristes.