Top Gun : Maverick en tête de patrouille au box-office nord-américain

Top Gun : Maverick, la suite 36 ans après du film d'avions à succès porté par Tom Cruise, s'est envolé dès sa sortie à la tête du box-office américain, selon des chiffres provisoires publiés dimanche 29 mai par le cabinet spécialisé Exhibitor Relations.

>>The brilliant darkness, un phénomène du cinéma indépendant

>>Dr Strange toujours en tête du box-office nord-américain

L'acteur Tom Cruise arrive à la première mondiale de Top Gun: Maverick à San Diego, en Californie, le 4 mai.

Présentée au festival de Cannes, où Tom Cruise a reçu une Palme d'or d'honneur, la superproduction Paramount/Skydance a récolté 151 millions d'USD aux États-Unis et au Canada selon ces estimations sur quatre jours, de vendredi à lundi (du 27 au 30 mai), jour férié pour les Américains qui célèbrent le "Memorial Day".

La suite de Top Gun a été saluée par la critique. Tom Cruise y incarne toujours le pilote d'essai de la marine Pete "Maverick" Mitchell, désormais capitaine, qui s'entraîne à bombarder l'usine d'enrichissement d'uranium d'un pays voyou.

Le film bénéficie d'un casting étoffé, avec Ed Harris, Jennifer Connelly, Miles Teller et Jon Hamm, tandis que le vétéran de Top Gun, Val Kilmer, y fait une brève apparition dans le rôle d'Iceman, un personnage clé du premier volet.

Avec cette entrée supersonique, Top Gun : Maverick détrône Doctor Strange in the Multiverse of Madness, la dernière production des Studios Marvel, en tête trois week-ends de suite, et qui totalise encore 21,1 millions de recettes de vendredi à lundi (du 27 au 30 mai). La suite des aventures du neurochirurgien devenu sorcier, incarné par Benedict Cumberbatch, avait réalisé le meilleur lancement de l'année, avec 187 millions d'USD.

En troisième position (15 millions d'USD) débarque le film d'animation Bob's Burgers : le film, basé sur la série télévisée américaine du même nom, qui raconte les drôles d'aventures d'une famille tenant un restaurant de hamburgers.

Avec 7,5 millions d'USD, Downton Abbey 2 : une nouvelle ère se classe en quatrième position, devant Les Bad Guys, des animaux hors-la-loi qui tentent de devenir gentils (6,1 millions d'USD).


AFP/VNA/CVN