06/12/2021 08:40
La Bourse de Tokyo reculait lundi 6 décembre dans la matinée, suivant l'exemple de Wall Street, qui a terminé en forte baisse vendredi 3 décembre sur fond d'inquiétudes liées au variant Omicron et à la perspective d'une hausse des taux de la Fed.
>>La Bourse de Tokyo rebondit dans la foulée de Wall Street
>>L'économie du Japon rechute au 3e trimestre

Un homme en passant devant des écrans de cotation de la Bourse de Tokyo.
Photo : Reuters/VNA/CVN

L'indice vedette Nikkei perdait 0,7% à 27.833,55 points vers 00h50 GMT et l'indice élargi Topix lâchait 0,43% à 1.949,48 points.

"Nous sommes dans cette situation contradictoire où il y a des inquiétudes au sujet d'une hausse des taux liées à la reprise économique, et en même temps des craintes sur les effets du variant Omicron sur cette même reprise", a résumé Shoji Hirakawa du Tokai Tokyo Research Institute, cité par Bloomberg.

Du côté des valeurs, le titre du géant japonais des investissements dans les technologies SoftBank Group (SBG) chutait de 8,67% à 5.077 yens. SBG pourrait voir un pactole d'environ 80 milliards d’USD lui échapper si sa vente du champion britannique des microprocesseurs Arm à Nvidia échouait, un scénario de plus en plus probable après l'hostilité exprimée jeudi par l'autorité américaine de la concurrence (FTC).

Cette méga-transaction annoncée en septembre 2020 avait été chiffrée initialement à 40 milliards d’USD, et SoftBank Group devait en partie être rémunéré en actions Nvidia. Or la valeur du titre du champion américain des cartes graphiques s'est envolée depuis, doublant ainsi quasiment le prix que SBG pouvait percevoir théoriquement de la transaction.

Didi Chuxing, le géant chinois des VTC dont le groupe japonais est le premier actionnaire, a par ailleurs annoncé vendredi 3 décembre son retrait immédiat de la Bourse de New York où il était coté depuis cinq mois, victime de la rivalité technologique entre Pékin et Washington. Didi vise une introduction à la Bourse de Hong Kong à la place.

Du côté des devises et du pétrole , le yen baissait par rapport au USD, à raison d'un USD pour 112,97 yens vers 00h50 GMT contre 112,80 yens vendredi 3 décembre à 21h00 GMT. La devise nippone était stable face à l'euro, qui valait 127,61 yens contre 127,63 yens en fin de semaine dernière. Un euro s'échangeait pour 1,1295 USD, contre 1,1315 USD vendredi 3 décembre à 21h00 GMT.

Vers 00h40 GMT le prix du baril américain de WTI gagnait 2,51% à 67,92 USD et celui du baril de Brent de la mer du Nord 2,48% à 71,61 USD.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.