Thông Linh, une combinaison parfaite de sculpture et de lumière

Suite au succès de “Ego-Nguoi” (Homme), le peintre et Professeur Ngô Xuân Binh présente au public ses nouvelles œuvres dans une autre exposition baptisée “Ego-Thông Linh” (Spiritisme), tenue du 23 décembre 2022 à fin mars 2023 au Musée de Hanoï.

>> Valoriser l’image des fées dans la culture vietnamienne

>> Une exposition des souvenirs qui raconte les relations spéciales Vietnam - Laos

>> Exposition sur le chat - animal du zodiaque du Nouvel An lunaire 2023

L’exposition “Ego-Thông Linh” dans l’espace ouvert du Musée de Hanoï. 
Photo : CTV/CVN

Plus de 50 sculptures de Ngô Xuân Binh, de différents matériaux et tailles, sont exposées dans l’espace ouvert du musée. Parmi lesquelles, des œuvres en pierre naturelle monolithique pèsent plus de 20 tonnes.

Avec un habile jeu mêlant images projetées, sons et lumières, l’exposition arrive à transporter le public et à lui procurer des émotions fortes.

Le peintre explique que si “Ego-Nguoi” aidait les visiteurs à trouver leur moi intérieur, “Ego-Thông” Linh leur fait découvrir une zone urbaine dans une ère nouvelle où si les valeurs traditionnelles ne sont pas conservées, elles se perdront.

Le peintre et Professeur Ngô Xuân Binh.

Les gens ont besoin de retourner à leurs racines et à eux-mêmes pour trouver l’inspiration dans le travail, la créativité et le dévouement envers la communauté.

Les œuvres exposées se nomment Thiên mênh (Mandat divin) Nhân linh (Esprit humain), Thông giao (Communication), Thiên gioi (Paradis), ou encore Nghia sinh (Signification de la naissance)… Elles offrent aux amateurs d’art un regard neuf sur la sculpture. À travers elles, le visiteur retrouve le talent, l’enthousiasme, le sérieux et le perfectionnisme de l’artiste.

L’humanité est dans une nouvelle ère, pleine de créativité, où nous devons choisir par nous-mêmes la bonne orientation qui est la voie du développement durable”, estime Xuân Binh. Dans l’avenir, environ “90% de la population sera concentrée en zone urbaine. C’est vers ce futur que le monde avance”, poursuit-il.

Les œuvres ont été fabriquées à partir de pierre naturelle, de bois, de cuivre avec une grande variété de tailles et de couleurs. 
Photo : CTV/CVN

L’exposition +Thông Linh+ est pleine de bonnes énergies. Elle relie le ciel, la terre et toutes les espèces du monde. L’homme est le centre de l’univers, mais il n’existe que s’il respecte l’environnement qui l’entoure. Cet événement veut envoyer le message :+Pour survivre, vous devez le respecter+”, confie l’artiste.

Le peintre Luong Xuân Doàn, président de l’Association des beaux-arts du Vietnam, a exprimé son respect pour le talent et le travail colossal de l’artiste Xuân Binh. “Réaliser des centaines d’œuvres en quelques années, c’est un véritable exploit !”, s’exclame-t-il.

Thao Nguyên/CVN

Ngô Xuân Binh, néé en 1957, a déjà exposé à Minsk et Moscou. En 2005, il est élu "Peintre de l’année" par le journal Russkaya America. Un an plus tard, il a remporté le Prix d’excellence au Festival international des arts Artiada de Moscou. En 2010, il est devenu membre honoraire de l’Académie russe des arts.

back to top