07/06/2021 17:33
Le développement de l’agriculture et l'édification de la Nouvelle ruralité est un des six programmes clés de la province de Thanh Hoa, selon la résolution du XIXe Congrès provincial du Parti pour le mandat 2020-2025.
>>À Thanh Hoa, un jeune paysan réussit la culture de piment pour l'exportation
>>Les coopératives agricoles, plateformes de la croissance économique à Thanh Hoa

Les concombres dans une ferme du parc de haute technologie de Lam Son, à Sao Vang, dans la province de Thanh Hoa.

La province de Thanh Hoa se fixe ainsi comme l'objectif de posséder 17 districts, chefs-lieux et villes et 88% des communes répondants aux normes de la Nouvelle ruralité ; 25% de communes aux normes de la Nouvelle ruralité avancée ; 8% de communes aux normes de la Nouvelle ruralité exemplaire.
Augmenter les revenus agricoles

La famille de Hoàng Van Tuân et Tào Thi Tinh possède un jardin aromatique sur plus de 1.000 m2 dans le hameau de Diên Ly, commune de Diên Lu, district de Ba Thuoc. C’est grâce au soutien des autorités locales que cette famille a pu moderniser ses méthodes agricoles sur tous les plans : plantation, désherbage, fertilisation, élimination manuelle des parasites et lutte contre les maladies des plantes avec des solutions biologiques. Aujourd’hui, le terrain agricole rapporte entre 80 et 100 millions de dôngs par an.

Ce terrain est à l’image des efforts déployés dans la commune pour répondre aux critères de la Nouvelle ruralité. "Pour édifier une Nouvelle ruralité, nous avons sélectionné 39 foyers possédant un potager de plus de 500m2 pour construire un modèle de jardin aromatique efficace. Il y a 5 ans, le revenu annuel par foyer n’était que de 15 millions de dôngs.  Aujourd’hui, les revenus ont été multipliés par trois, atteignant 45 millions de dôngs/an. Le hameau de Diên Ly est ainsi la première localité du district de Ba Thuoc répondant aux normes de la Nouvelle ruralité exemplaire" explique Lê Van Thang, secrétaire du Parti et chef du hameau de Diên Ly.

À quelques kilomètres de là se trouve le district de Yên Dinh, lui aussi ayant mis en œuvre des actions concrètes pour moderniser son économie rurale. Dinh Tân est par exemple la deuxième commune du district à satisfaire aux normes de la Nouvelle ruralité exemplaire. Pour arriver à cela, le Comité populaire de la commune de Dinh Tân a développé trois modèles économiques innovants qui aujourd’hui ont fait leur preuve. Deux d’entre eux répondent aux normes de VietGAP (normes de bonnes pratiques agricoles) et le troisième a pris la forme d’une ferme écologique expérimentale dans le hameau de Yên Hoành. Le bénéfice annuel de chaque modèle économique est en moyenne de 350-500 millions de dôngs.

Thanh Hoa compte 327 de ses 572 communes, et 8 district, satisfaisant aux normes de la Nouvelle ruralité.

D’autres projets ont également vu le jour : 4 modèles de production agricole à la haute technologie ; 19 fermes de pisciculture ; 54 fermes d'élevage de volailles et d’animaux, pour un bénéfice annuel de 200 millions de dôngs.

Enfin, ce sont 12 entreprises, 273 foyers économiques et 29 petits commerçants qui ont créé de nombreux emplois payés à hauteur d’au moins 5 millions de dôngs/personne, contribuant à augmenter le revenu annuel moyen par personne de la commune à 69,38 millions de dôngs.

Grâce à toutes ces réussites, la commune ne compte plus de ménages pauvres.

Faciliter la circulation

La Nouvelle Ruralité ne se résume pas seulement à l’amélioration de la production agricole. Les autorités locales ont ainsi l’obligation de développer les infrastructures, et notamment de transport. C’est ainsi que le paysage urbain de la commune de Dinh Tân s’est transformée dernièrement : "toutes les routes sont asphaltées et les maisons numérotées. Tous les villageois connaissent les nouvelles règlementations, obligeant les ruelles à avoir une largeur d’au moins 4 mètres et les autoroutes au moins 8 mètres, ceci afin de faciliter la circulation" déclare Lê Van Thuân, secrétaire du Parti de la commune de Dinh Tân.

D’après Trân Duc Nang, chef du bureau de coordination de l'édification de la Nouvelle ruralité de la province de Thanh Hoa, après plus de 10 ans de mise en œuvre de ce programme national important, la province compte à la fin du 1er trimestre de 2021 : 8 unités au niveau du district, 327 communes, 685 hameaux conformes aux normes de Nouvelles ruralité ; 25 communes répondent aux normes de Nouvelles ruralité avancée ; 2 communes et 78 hameaux satisfont aux normes de la Nouvelle ruralité exemplaire. Malgré ces avancées, des difficultés dans le processus de mise en œuvre existent toujours.

Restent des disparités

Toujours selon Trân Duc Nang, 140 communes ne répondent pas encore aux normes de la Nouvelle ruralité. Parmi elles, 115 sont situées dans des zones montagneuses aux conditions socio-économiques très difficiles.

"Dans la mise en œuvre de la Nouvelle ruralité, certaines localités se concentrent uniquement sur des critères d'infrastructure sans prêter attention au développement de la production agricole" déclare Cao Van Cuong, directeur du Service de l'agriculture et du développement rural de la province de Thanh Hoa.

L’enjeu est ainsi pour la province d’inclure toutes les communes dans ce processus vers la Nouvelle ruralité. De nouveaux mécanismes et modèles économiques devront être trouvés pour renforcer les liaisons entre les producteurs, même situés en zone reculée, et les consommateurs, permettant une meilleure valorisation des atouts de chaque localité.
 
Texte et photos : Manh Tuyên - Vu Sinh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.