17/05/2021 16:27
Les agronomes vietnamiens estiment que les exportations des produits agricoles du Vietnam auront le vent en poupe grâce à son intégration internationale au travers de nombreux accords de libre-échange (FTA) signés en 2020. Ces derniers devraient ouvrir de belles perspectives en 2021 pour les exportations vietnamiennes en la matière malgré la pandémie de COVID-19.

>>Hausse des exportations de produits agricoles, sylvicoles et aquacoles
>>Renforcer les exportations des produits agricoles vietnamiens en Australie
 

De nombreuses entreprises intéressées par les connexions d’affaires entre production et consommation en matière d’agriculture.


Lors de la conférence dont le thème était "Renforcer les chaînes de valeurs agricoles – Profiter des nouvelles opportunités d’exportation grâce aux FTA", tenue récemment à Biên Hoà, province de Dông Nai, les conférenciers ont insisté sur l’importance de la mise en pratique de la politique d’encouragement à la production associée à la consommation ainsi qu’aux solutions pour renforcer les chaînes de valeurs entre production, transformation et consommation. Le tout en s’en orientant vers les exportations via les FTA dont celui entre le Vietnam et l’Union européenne (EVFTA) ainsi que l’Accord de partenariat régional économique global (RCEP).

Enchaîner la production et la consommation

Selon le dernier rapport du Département de coopération et de développement agricole, relevant du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, les politiques de connexion des chaînes de valeurs agricoles, ratifiées en août 2018 par le gouvernement, ont enregistré la participation de 241 organisations scientifiques, de 531.900 ménages, de 3.220 coopératives et de 1.590 entreprises dans l’ensemble du pays. À ce jour, le pays a certifié plus de 1.600 chaînes conformément aux critères nationaux, avec plus de 2.360 produits, articles et marchandises sûrs, dont notamment des légumes, fruits, du riz, café, poivre, de la noix de cajou, du thé et autres produits aquatiques. De plus, près de 1000 adresses proposant ces produits ont été certifiés aux normes.

Cependant, selon Lê Duc Thinh, chef du Département de coopération et de développement agricole, le nombre de mise en place de ces projets de connexion de chaînes de valeurs agricoles des localités reste encore modeste, et l’activité lente. Jusqu’à ce jour, il n’y a que 321 projets de connexion approuvés. "Plusieurs localités n’ont pas encore approuvé des groupes et autres types de produits nécessitant d’être encouragés pour la production et consommation", a estimé Lê Duc Thinh. "Il reste encore des politiques d’encouragement et d’assistance à la consommation de produits locaux qui n’ont pas été mis en place dans plusieurs dizaines de villes et provinces et les ratifications de capital pour les projets n’ont pas non plus été conclues", a-t-il ajouté lors de la conférence.

Afin d’accélérer l’enchaînement des valeurs, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a demandé aux localités de valoriser les programmes, projets, modèles de connexion efficaces via les médias, se focalisant sur le travail de collaboration entre les coopératives et le marché. En plus, la formation de la main-d’œuvre de haute qualité fera partie des phases permettant d’améliorer la compétence de gestion des participants, en plus de prêts préférentiels destinés à des projets viables, du renforcement de coopération internationale pour transférer des technologies, acquérir des expériences avantageuses afin d’expédier les produits à l’étranger.

 

Divers produits exposés à la conférence, organisée le 29 avril, à Dông Nai, par l’Association des entreprises agricoles du Vietnam, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam et le Comité populaire de Dông Nai.


Attirer la participation des entreprises hi-tech

La province de Dông Nai enregistre à l’heure actuelle 84 chaînes de connexion en matière de cultivation, sur une superficie de 16.368 ha, notamment pour des fruits, plantes industrielles et herbes médicinales. En outre, la province compte 16 projets de modèle de champs de grande superficie ayant reçu le soutien financier de la province, réalisés par 12 entreprises et 18 coopératives, sur une superficie de plus de 5.160 ha.

Dông Nai a également mis en place 29 chaînes de connexion dans le domaine d’élevage, dont sept pour 36.000 tonnes de poulet, dix pour 25.000 tonnes de porc, sans parler d’autres chaînes de production et de consommation de l’élevage laitier. Tous ces programmes sont enchaînés par les marchés de consommation des districts de Tân Phu, Vinh Cuu, Xuân Lôc et de la ville de Long Khanh.

En matière d’aquaculture, cette province a mis en place quatre chaînes de connexion dans l’élevage et la consommation de crevettes, poissons ainsi que quinze autres chaînes de connexion liées à la consommation des produits aquatiques. Ces chaînes sont certifiées sûres et durables en termes de développement. Ce faisant, la province a organisé régulièrement des colloques, conférences de connexion avec des entreprises, des réunions entre les représentants des organismes compétents pour élaborer des plans d’action conformément aux objectifs de chaque localité. Par ailleurs, en coopérant avec les médias locaux, la province a mobilisé près de 2.000 ménages à une vingtaine de classes destinées à propager les programmes et modèles efficaces en la matière.

"Les entreprises et les coopératives locales ont eu conscience de l’importance des programmes de connexion dans la production et la consommation. Depuis lors, elles sont devenues plus actives et dynamiques dans la recherche de partenariat avec des paysans et entre elles pour promouvoir la consommation de produits locaux", a déclaré Phan Trung Kiên, directeur du Service provincial de l’agriculture et du développement rural. Par ailleurs, afin de favoriser la connexion des chaînes de valeurs, la province de Dông Nai cherche à attirer davantage d’entreprises qui ont une forte gestion administrative, des expériences sur le marché de techniques ainsi qu’un gros capital pour renforcer la coopération dans la transformation raffinée, afin d’améliorer les valeurs ajoutées via la liaison entre production et consommation.

 

Texte et photos : Truong Giang/CVN





 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Expérience de voyage en ligne, une nouvelle orientation pour le tourisme de Hà Giang Face aux impacts négatifs de l'épidémie de COVID-19, la province septentrionale de Hà Giang profite des plateformes numériques pour promouvoir son secteur touristique.