Thang Long lève le voile sur la vie royale

Vingt-neuf objets anciens sont présentés à l’exposition "Trésors de la Cité impériale de Thang Long” à Hanoï. L’événement a mis en lumière la vie royale de l’époque.

>> Les céramiques utilisées dans la Cité impériale de Thang Long au cœur d'un séminaire

>> De nouvelles découvertes archéologiques dans la Cité impériale de Thang Long

>> Valorisation de la Cité impériale de Thang Long - Hanoï

Visiteurs lors de l’exposition “Trésors de la Cité impériale de Thang Long”.
Photo : VNA/CVN

Organisée par le Centre de conservation du patrimoine de Thang Long-Hanoï, en collaboration avec l’Institut d’études de la citadelle impériale (IISC), l’exposition "Trésors de la Cité impériale de Thang Long" s’inscrit dans le cadre des célébrations du cinquantenaire de la Convention de protection du patrimoine mondial culturel et naturel de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Convention de 1972) et des 20 ans de recherche, de conservation et de promotion des valeurs patrimoniales de la Cité impériale de Thang Long, un des symboles historiques et culturels de la capitale.

Traces archéologiques inestimables

Vingt-neuf reliques trouvées lors de fouilles archéologiques dans la Cité impériale de Thang Long depuis 2002 sont exposées depuis le 8 septembre dans ce site, situé dans la rue Hoàng Diêu, arrondissement de Ba Dinh, Hanoï. 

Une vase en céramique datée des XIIIe-XIVe siècles.

Il s’agit notamment d’objets en bronze, en métal et en céramique qui servaient autrefois au culte, à la vie quotidienne, aux anniversaires du roi et aux banquets royaux. Sont également exposées des reliques symbolisant la puissance et le pouvoir impériaux dont une épée gravée d’or, d’argent et de bronze ainsi que des lênh bài (tablettes en métal) autorisant à l’époque les serveuses à sortir du palais royal.

Ainsi, ce sont de précieux témoins de l’histoire du pays qui sont actuellement exposés dans trois espaces différents : le premier, réservé aux objets issus des dynasties des Ly et Trân (1009-1400), le deuxième, présentant ceux des dynasties des Lê (1428-1527), Mac (1533-1592) et Lê Trung Hung (1533-1789) et enfin le troisième, exposant pour la première fois des reliques encore jamais divulgués au grand public. En visitant l’exposition, les spectateurs ont eu l’occasion de s’immerger dans un espace ancien où les murs se transforment en écran géant sur lequel défilent des images du palais et des jardins sous la dynastie des Ly (1009-1225) reflétant alors la beauté et la prospérité d’antan de la Cité impériale.

C’est la première fois que le public a la chance d’admirer en détails les finitions et décorations de certaines céramiques grâce à la technologie de "mapping 3D" (projection cartographique en 3D). En vue de recréer la splendeur et le luxe des objets royaux de l’époque, le comité d’organisation a décidé d’utiliser cette technologie qui projette ainsi de la lumière multicolore afin de retracer au mieux les motifs ornementaux.

Parmi ces artefacts, un grand vase en terre cuite gravé du motif de la feuille de lotus datant de la dynastie des Trân (1226-1400), une maquette miniature en terre cuite couverte par une couche d’émail vert ainsi que des morceaux et débris de métal dorés, vraisemblablement au service de la décoration d’objets, ont également été exposés.

Conservation d’un passé somptueux

L’exposition présente au public des objets utilisés dans le Palais royal d’antan.
Photo : VNA/CVN

Construite au XIe siècle sous la dynastie des Ly, la Cité impériale de Thang Long est un complexe de bâtiments et de vestiges, concrétisant un désir d’indépendance et d’aspiration à la prospérité du Dai Viêt. Elle fut le centre du pouvoir politique pendant près de 13 siècles.

Depuis les premières fouillesarchéologiques en 2002, de nombreuses reliques impor-tantes ont été découvertes mettant à disposition aux experts et archéologues davantage d’informations et connaissances sur les époques historiques du régime féodal du pays. "Les excavations ont mis en lumière des objets millénaires, des trésors inestimables", a déclaré le vice-président du Comité populaire de Hanoï, Chu Xuân Dung.

Selon le représentant en chef de l’UNESCO au Vietnam, Christian Manhart, la Cité impériale de Thang Long symbolise la fierté du peuple vietnamien de par les valeurs patrimoniales précieuses qu’elle renferme.

L’exposition de ces joyaux reflète l’importance et le rôle indéniable de ce vestige dans la culture du pays. 

Projection cartographique

Selon Wikipédia, la projection cartographique est un ensemble de techniques géodésiques permettant de représenter une surface non plane comme surface de la Terre, du ciel… dans son ensemble ou en partie sur la surface plane d’une carte. À l’aide d’un logiciel spécialisé, un objet en deux ou trois dimensions est cartographié sur le programme virtuel qui imite l’environnement réel sur lequel il doit être projeté. Ces dernières années, la technique a également été largement utilisée dans le cadre du patrimoine culturel, car elle s’est révélée être un excellent outil de divertissement ludo-éducatif.

My Anh/CVN

back to top