COVID-19
Thaïlande : des tortues marines rares reviennent pondre sur des plages vides de touristes

La Thaïlande a découvert le plus grand nombre de nids de tortues luths en deux décennies sur des plages désertées par les touristes en raison de la pandémie de coronavirus (COVID-19), ont annoncé les écologistes thaïlandais.

>>À Mayotte, la difficile lutte contre le braconnage des tortues vertes

>>Thaïlande: une grosse tortue verte protégée, nouvelle victime du plastique

Une tortue luth à Phuket en Thaïlande.

Les 11 nids de tortues que les autorités thaïlandaises ont découvert depuis novembre dernier étaient le nombre le plus élevé en 20 ans.

C'est un très bon signe car de nombreuses zones de ponte ont été détruites par les hommes, a déclaré Kongkiat Kittiwatanawong, directeur du Centre de biologie marine de Phuket.

Selon lui, l'année précédente, le pays n'avait pas autant de pontes, car les tortues ont un risque élevé d'être tuées par des engins de pêche et des humains dérangeant la plage.

Les tortues luth sont les plus grandes des tortues marines du monde. Elles sont en voie de disparition en Thaïlande et inscrites sur la liste des espèces vulnérables à l'échelle mondiale par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Ils pondent leurs œufs dans des zones sombres et calmes, très rares lorsque les touristes se pressent sur les plages.

VNA/CVN

back to top