31/01/2019 20:56

>>La ministre française des Armées au Niger pour booster la force du G5 Sahel
>>Les pays du G5 Sahel et leurs partenaires examinent le plan de soutien de l'ONU

La 5e session ordinaire de la Conférence des chefs d'État du G5 Sahel se tiendra le 5 février 2019 à Ouagadougou, au Burkina Faso, a-t-on appris mercredi soir 30 janvier du conseil des ministres. Cette session de la conférence des chefs d'État du G5 Sahel sera précédée de la réunion des experts, les 31 janvier et 1er février, suivie de la réunion du Conseil des ministres du G5 Sahel, le 3 février. "Le Conseil des ministres et le Sommet du G5 Sahel, qui se tiendront à Ouagadougou, le 3 et le 5 février respectivement, permettront d'aborder la question de l'opérationnalisation de la Force conjointe, de sa montée en puissance et aussi d'évoquer l'essentiel des questions du développement dans la sous-région", a déclaré un responsable du G5 Sahel. Cette réunion, selon les analystes, doit être l'occasion pour les chefs d'État de mutualiser les efforts dans le renseignement et de multiplier les opérations conjointes entre les armées nationales. Le Burkina Faso, pour le seul mois de janvier, a été attaqué une douzaine de fois par les djihadistes qui ont semé la désolation, avec la mort de plusieurs dizaines d'éléments des forces de défense et de sécurité et de civils. Créé en 2015 pour faire face à la montée de l'extrémisme violent, le G5 Sahel regroupe le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vi Khê, le berceau de l’horticulture vietnamienne

À la recherche d'une stratégie pour optimiser les potentiels touristiques Une stratégie visant à développer un tourisme adapté au changement climatique dans le delta du Mékong est en cours d'élaboration, dans le but d'exploiter pleinement le potentiel local.