20/01/2022 15:21
Un séminaire en ligne visant à stimuler l'exportation de fruits du dragon (pitaya) vers l'Inde a eu lieu le 19 janvier.
>>Les consommateurs australiens adorent le fruit du dragon vietnamien
>>Le fruit du dragon vietnamien trouve de nouveaux débouchés en Inde et au Pakistan

Dans un champ de fruits du dragon à Long An (Sud).
Photo : VNA/CVN

Le séminaire visant à stimuler l'exportation de fruits du dragon (pitaya) vers l'Inde a été co-organisé par l'ambassade du Vietnam en Inde, le ministère de l'Industrie et du Commerce (MIC) et les Services de l’industrie et du commerce des provinces de Binh Thuân, Tiên Giang et Long An (principaux producteurs de ce fruit au Vietnam).

Selon le directeur adjoint du Département des marchés asiatiques et africains du MIC, Dô Quôc Hung, le MIC et le Service commercial du Vietnam en Inde s’intéressent toujours à l'introduction de pitaya sur le marché indien, à l’assistance aux entreprises pour se connecter avec des importateurs indiens et à la promotion de ce fruit auprès des consommateurs indiens.

Afin de promouvoir la consommation de pitaya en Inde, Dô Thanh Hai, ministre conseiller de l'ambassade du Vietnam en Inde a recommandé aux localités et entreprises d'élaborer des stratégies à long terme et durable pour l'exportation vers le marché indien.

Selon cet expert, il est aussi nécessaire d'établir une coordination plus étroite entre l'ambassade, le MIC et le ministère de l'Agriculture et du Développement rural dans l'échange d'informations sur le marché, les prix, les codes des zones de plantation et des établissements d'emballage.

Binh Thuân, Long An et Tiên Giang sont les trois provinces ayant la plus grande superficie de culture de fruits du dragon au Vietnam avec au total 54.900 ha.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

Les touristes sud-coréens et américains plébiscitent le Vietnam En avril, 101.000 touristes étrangers se sont rendus au Vietnam, soit une hausse spectaculaire de 242,9 % sur un mois et de 520,6 % en glissement annuel.