Sri Lanka : Ranil Wickremesinghe élu président par le Parlement

Ranil Wickremesinghe, président par intérim du Sri Lanka, a été élu mercredi 20 juillet président à une écrasante majorité par le Parlement pour succéder à Gotabaya Rajapaksa, qui a démissionné la semaine dernière après avoir fui son pays, rapportent des médias.

>>Le président par intérim du Sri Lanka décrète l'état d'urgence

>>Le président démissionne, fin des occupations de bâtiments publics

Ranil Wickremesinghe, nouveau président du Sri Lanka.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon les résultats officiels, M. Wickremesinghe, 73 ans, qui a été six fois Premier ministre, a remporté 134 voix, contre 82 à son principal adversaire Dullas Alahapperuma et seulement trois pour le candidat de gauche Anura Dissanayake.

Le secrétaire général du Parlement, Dhammika Dasanayake, avait dans la matinée sonné la cloche du quorum pour signaler le début du vote à bulletin secret de ses 225 députés.

Un par un, les députés sont entrés dans des isoloirs afin de choisir lequel des trois candidats sera appelé à diriger le pays. Ils devaient classer les candidats par ordre de préférence, un processus secret qui leur donne une plus grande liberté d'action qu'un scrutin ouvert.

Les trois candidats avaient été officiellement désignés mardi 19 juillet par les députés pour succéder à l'ex-président Rajapaksa. M. Wickremesinghe, qui exerçait l'intérim de la présidence, était considéré par les analystes comme le favori pour emporter ce vote et prendre la tête du Sri Lanka jusqu'à la fin du mandat de l'ex-président en novembre 2024.


APS/VNA/CVN