02/06/2018 18:23
La Fédération française de ski (FFS) a officialisé l'option italienne au sein de l'encadrement pour relancer l'équipe dames de ski alpin, à court de résultats ces dernières saisons si on excepte Tessa Worley.
>>La Suisse championne olympique en slalom parallèle par équipes, la France 4e
>>JO-2018 : l'alpin français rate la médaille, Ivanka Trump en guest star
>>Ski : la Française Tessa Worley vise le triplé à Semmering

Le skieur français Alexis Pinturault aux Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018.
Photo: AFP/VNA/CVN

Alberto Senigagliesi, nommé l'an dernier à la tête du groupe vitesse, accède au poste de directeur d'équipe. Et Marco Viale devient responsable de la vitesse.

Anthony Séchaud, directeur d'équipe depuis plusieurs années, avait présenté sa démission après les Jeux d'hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud, où même Worley avait failli.

Marco Viale a de sérieuses références au sein de l'équipe d'Italie où il a participé notamment à la montée en puissance de Sofia Goggia, championne olympique et lauréate de la Coupe du monde de descente la saison dernière.

Autre nouveauté, Michel Lucatelli, qui avait emmené le ski-cross tricolore au sommet planétaire, revient à ses premières amours du ski alpin: il est chargé de relancer le slalom dames, autour de Nastasia Noens.

Chez les messieurs, plus performants, avec notamment trois podiums et plusieurs places dans les six premiers aux Jeux, c'est quasiment le statut quo au sein de l'encadrement, sous la houlette du directeur d'équipe David Chastan.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Au revoir Diego Chula, un artiste talentueux et un amoureux du Vietnam

Coopération entre Saigontourist et Vietnam Airlines Un programme de promotion comprenant un forfait combiné de chambres d’hôtel et de billets d’avion est proposé aux clients du 16 au 25 janvier 2022 par Saigontourist et Vietnam Airlines.