28/09/2020 23:58
Le protectionnisme et l'action unilatérale seront en fin de compte autodestructeurs, a averti le ministre singapourien des Affaires étrangères, Vivian Balakrishnan, lors de la 75e Assemblée générale des Nations unies, déclarant qu'aucune nation, grande ou petite, ne sera en sécurité si toutes ne sont pas en sécurité ensemble.
>>Singapour développe avec succès un robot d'échantillonnage du COVID-19
>>Singapour continue de desserrer les restrictions de voyage

Ce qu’on a besoin maintenant, c'est du multilatéralisme en termes de vaccins, a-t-il affirmé dimanche matin 27  septembre. Il a souligné la nécessité d’une plus grande coopération internationale pour garantir un accès équitable et universel aux vaccins contre le COVID-19.

Le ministre singapourien des Affaires étrangères, Vivian Balakrishnan.
Photo : mothership.sg/CVN

Selon le ministre singapourien des Affaires étrangères, Vivian Balakrishnan, les pays devront assurer le maintien des fournitures médicales et la collaboration scientifique à travers les frontières, et intensifier l’échange d'informations sur l’épidémie.

La garantie d’un système commercial ouvert est la clé des efforts de reconstruction, a exhorté le ministre Vivian Balakrishnan. Aucun pays ne peut se fournir seul. Le renforcement de la connectivité de la chaîne d'approvisionnement est dans l'intérêt de tous, a-t-il dit.

Le système commercial multilatéral ouvert et fondé sur des règles est le fondement d'une reprise mondiale durable, a-t-il déclaré.

Les pays doivent également reconstruire des réseaux de transport sûrs et fiables pour faciliter la reprise de la mobilité, a-t-il déclaré, ajoutant que tous les pays doivent trouver un juste équilibre entre préoccupations de santé publique et socio-économiques.

En outre, le ministre Vivian Balakrishnan a reconnu que des organismes comme l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’ONU avaient besoin d’une réforme. Les petits pays représentent plus de la moitié des membres de l'ONU. Il est essentiel d'avoir un système dans lequel ceux-ci ont une voix égale et où les différends peuvent être réglés pacifiquement, conformément au droit international et aux règles convenues, a-t-il noté.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Excursion au village des chapeaux iconiques Le village de Chuông, situé à plus de 30 km du centre-ville de Hanoï, est réputé depuis longtemps pour la fabrication de chapeaux coniques en feuilles de latanier.