Signes positifs de reprise de l'immobilier industriel au Vietnam

Le marché vietnamien de l'immobilier industriel a affiché des signes positifs de croissance, devenant un secteur de premier plan pour attirer les investissements directs étrangers (IDE), selon la société Savills Vietnam.

>>Le marché de l'immobilier industriel reprend sa dynamique

>>Le marché de l'immobilier industriel en pleine croissance

>>L'immobilier industriel continue de séduire les investisseurs étrangers

Vue de haut du parc industriel de Vân Trung, à Bac Giang (Nord).
Photo : VNA/CVN

Selon les statistiques du Département des investissements étrangers du ministère vietnamien du Plan et de l'Investissement, au cours des deux premiers mois de 2022, le pays a attiré près de cinq milliards d'IDE, ce qui représente 91,5% du chiffre enregistré au cours de la même période de l'année précédente.

Les industries manufacturières et de transformation sont en tête avec un capital social cumulé de 3,13 milliards d'USD, devant l'immobilier avec près de 1,52 milliard d'USD.

Matthew Powell, directeur de Savills Hanoi, a déclaré que les prix de l'immobilier au Vietnam sont relativement abordables par rapport à d'autres pays comme la Malaisie, la Thaïlande, la Chine ou l'Inde.

En outre, le Vietnam a de nombreuses opportunités d'emploi et de développement, une main-d'œuvre bon marché et un cadre juridique de plus en plus transparent, a-t-il analysé, considérant que ce sont des facteurs attractifs pour les investisseurs étrangers.

Avec comme principaux atouts la main-d'œuvre et les infrastructures, les investissements dans les projets industriels au Vietnam sont de plus en plus nombreux, la priorité étant le développement des centres de données.

Concernant la part croissante des entreprises d'IDE sur le marché de l'immobilier industriel, Matthew Powell l'a attribuée à des facteurs tels que les prix raisonnables des terrains industriels, des promoteurs immobiliers renommés et des politiques juridiques appropriées.

Les autres raisons importantes sont la ressource humaine, le bon réseau de transport et l'accessibilité aux ports et aéroports internationaux pour servir l'import-export.

D'autre part, a-t-il dit, de nombreuses entreprises ont tendance à étendre et diversifier les marchés afin de ne pas dépendre de la Chine, et se tournent vers le Vietnam pour sa stabilité socio-politique, son ouverture aux investissements et le soutien des autorités locales.

Selon les experts de Savills, plusieurs sociétés américaines et européennes sondent les opportunités d'investissement au Vietnam.

Ils ont estimé qu'avec la réouverture des vols internationaux à partir du 15 mars, il y aura un boom des investissements étrangers avec de nombreux nouveaux projets à signer, notamment dans les usines de fabrication et de logistique.


VNA/CVN

back to top