Vietnam - UE
Renforcer leur coopération dans la lutte contre les fraudes commerciales

Le directeur général du Département général des douanes du Vietnam, Nguyên Van Cân, et le directeur général de l'Office européen de lutte antifraude (OLAF), Ville Itälä, ont signé un accord de coopération administrative douanière entre le ministère vietnamien des Finances et l'OLAF.

>> Le Vietnam veut approfondir
ses liens avec l’Union européenne

>> Booster la coopération Vietnam - UE à un nouveau sommet

>> La presse belge parle des liens Vietnam - UE et de la tournée du PM vietnamien


Le directeur général du Département général des douanes du Vietnam, Nguyên Van Cân (gauche), et le directeur général de l'Office européen de lutte antifraude (OLAF), Ville Itälä.
Photo : VNA/CVN

La signature a eu lieu le 14 décembre (heure locale) à Bruxelles en marge du Sommet marquant le 45e anniversaire des relations entre l’ASEAN et l’Union européenne (UE).

Aux termes de l'accord, les deux parties partageront des renseignements et soutiendront la vérification et l'enquête sur les personnes impliquées dans la contrebande de tabac, la contrefaçon et la fraude à l'origine et à la valeur en douane, les prix de transfert, le transport illégal de déchets et le commerce d'espèces sauvages menacées d'extinction selon la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES).

L'OLAF s'est également engagé à soutenir la formation et le partage d'expériences pour les agents du Département général des douanes du Vietnam. La mise en œuvre de l’accord aidera à stimuler le commerce bilatéral entre le Vietnam et l'Union européenne, à attirer plus d'investissements au Vietnam et à réaliser les engagements du Vietnam envers l'objectif "douanes vertes" conformément aux recommandations de l'Organisation mondiale des douanes (OMD).

Cet accord permettra d’améliorer l’efficacité de la coopération entre les deux parties dans la lutte contre les fraudes commerciales, notamment dans la période post-pandémique, et contribuera à stimuler le commerce bilatéral, a déclaré Nguyên Van Cân.

De son côté, Ville Itälä a apprécié le rôle de coordinateur du Vietnam dans le cadre du Dialogue Asie - Europe (ASEM). Il s'est déclaré convaincu qu'avec cet accord, la coopération Vietnam - UE continuerait à s'intensifier pour lutter contre les infractions commerciales et promouvoir le commerce bilatéral.

VNA/CVN

back to top