13/04/2021 12:57
Le 9 avril, dans la province de Hâu Giang, a eu lieu le séminaire "Leviers pour améliorer la logistique des produits agricoles du delta du Mékong". Lors de ce séminaire, les dirigeants locaux et les entreprises ont discuté de la stratégie à adopter pour réduire le coût lié à la logistique des produits agricoles provenant du delta du Mékong (delta du Mékong).
>>Le delta du Mékong développe la pénéiculture en symbiose avec la riziculture
>>Delta du Mékong : développement durable pour s'adaptant au changement climatique

Le delta du Mékong représente 70% des exportations fruitières du Vietnam.
Photo : VNA/CVN

Le delta du Mékong est la région vietnamienne la plus importante en termes économiques et plus précisément en termes d’exportations. En effet, 90% du riz exporté, 65% des fruits de mer exportés et 70% des fruits exportés proviennent du delta du Mékong. Chaque année, la demande d'exportation de marchandises du delta du Mékong atteint des dizaines de millions de tonnes.

Malgré cette réussite, un problème d’envergure demeure : celui du transport et du stockage des produits agricoles.


Des coûts de logistiques trop élevés

En effet, le delta du Mékong ne possède pas de ports en eau profonde d’envergure permettant d’expédier les marchandises sur des porte-conteneurs. Par conséquent, les produits sont le plus souvent envoyés à Hô Chi Minh dont les ports ont tendance à être surchargés, entrainant une augmentation des frais de service et de stockage et des temps d’attente de plus en plus longs.

Observant cette situation, Lê Tiên Châu, secrétaire du Comité populaire provincial de Hâu Giang, a déclaré que le delta du Mékong manquait de centres logistiques clés et que le système de transport dans le delta du Mékong ne s'était pas modernisé assez vite pour répondre aux besoins toujours plus grands de développement. En conséquence, les coûts liés à la logistique représentent aujourd’hui pas moins de 30% du coût total du produit. Cela rend ainsi les produits agricoles du delta du Mékong moins compétitifs par rapport à ceux venant des pays voisins comme la Thaïlande ou la Chine.

Création d’un centre logistique multiservices à Hâu Giang

Selon Trang Bui, directrice principale du marché vietnamien, lorsque les grandes entreprises investissent, elles construisent également des centres logistiques. Pour elle, il est nécessaire de développer des centres logistiques multiservices qui contribueront à changer la physionomie des produits agricoles du delta du Mékong. Cela créera de meilleures conditions pour que les produits agricoles s'exportent plus facilement vers les marchés internationaux, contribuant ainsi à une croissance significative pour le GDRP du delta du Mékong et de Hâu Giang.

Pour répondre à cette demande et à ce défi, le séminaire a présenté le modèle d'un centre logistique multiservices spécialisé dans les exportations agricoles dénommé Hanh Nguyên Logistics et situé dans la province de Hâu Giang. Le centre sera un lieu de commerce mais aussi un lieu de stockage pour les produits agricoles. Le stockage pourra s’étaler sur 90 jours et non plus 7 jours comme c’est le cas aujourd’hui.

Ce projet aidera certainement les agriculteurs à ne plus être pressés par le temps pour fixer les prix et à trouver librement des débouchés pour leurs produits ainsi que recevoir des bénéfices équitables par rapport à leurs efforts et à l’argent investi.

Récolte du riz dans le delta du Mékong. 
Photo : VNA/CVN

Des investissements pour améliorer le transport maritime

Ngô Tuong Vy, directrice adjointe de la compagnie d’importation et exportation de fruits de Chanh Thu (province de Bên Tre), a déclaré : "Les coûts logistiques sont en effet trop élevés, ce qui crée des goulots d'étranglement pour les fruits frais. L’exportation de ceux-ci a en effet tendance à diminuer progressivement sur certains marchés en raison du coût élevé du transport aérien. Il est donc nécessaire d’agir efficacement sur le stockage après récolte des fruits à exporter par voie maritime, ce qui réduira certainement les coûts. Les ministères doivent faire attention à investir correctement dans les infrastructures du delta du Mékong".

Les autorités publiques ont bien conscience du problème et plusieurs projets sont en cours. Vo Thanh Phong, directeur général de la compagnie de services maritimes Hâu Giang, a proposé que le gouvernement continue par exemple d'améliorer et d'entretenir le canal de Quan Chanh Bô, garantissant aux navires de gros tonnage d'entrer dans les ports maritimes de la rivière Hâu (10.000 tonnes pleine charge, 20.000 tonnes déchargées). Il s'agit en effet selon lui d'un problème de "vie ou de mort" pour de nombreux produits du delta du Mékong.

Dans le même temps, le canal Cho Gao (province de Tiên Giang) située sur la route nationale reliant Hô Chi Minh-Ville aux provinces de Long An et celles du sud-ouest, est en train d’être draguée et agrandie. Ces investissements permettront d’assurer une circulation favorable dans les deux sens aux barges d'un tonnage de plus de 3000 tonnes. Cela raccourcira le temps de transport et les coûts de transport, notamment sur l'itinéraire Hô Chi Minh-Ville - Long An - Sud-ouest - Phnom Penh.

Vital pour la bonne santé économique du pays, le delta du Mékong recevra certainement toute l’attention du gouvernement et des investisseurs dans les années à venir. 
 
Minh Thu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Une palette de programmes promotionnels chez Saigontourist Les établissements membres de Saigontourist proposent des programmes promotionnels du 1er avril au 30 juin. Des réductions allant jusqu’à 60% sont appliquées sur les tarifs de chambres, en plus d’autres services à prix cassés.