31/10/2021 08:15
Alors que le pays commence sa période de "nouvelle normalité", experts étrangers et représentants d’organisations internationales au Vietnam ont exprimé leurs opinions quant aux façons d’aborder du mieux possible la reprise économique.
>>Pour "une adaptation sûre et flexible" à la "nouvelle normalité"
>>COVID-19 : des efforts pour une adaptation en toute sécurité
>>Les priorités de la relance économique dans le Sud

Le pays a besoin de se tourner vers une relance de l’appareil productif.
Photo : VNA/CVN

"Malgré la pénurie mondiale de vaccins, le Vietnam a réussi à obtenir une quantité importante pour couvrir près de 60% de sa population avec au moins une dose de vaccin, et le gouvernement travaille maintenant sur le plan de relance économique post-COVID", a constaté Andrew Jeffries, directeur de la Banque asiatique de développement (BAD) au Vietnam. 

La campagne de vaccination rapide du pays joue un grand rôle pour rassurer les entreprises et doper les investissements. "L’espace budgétaire est suffisant, car le niveau de la dette ne représente qu’environ 56% du PIB et n’a que légèrement augmenté au cours de l’année écoulée, tandis que la collecte des recettes a relativement bien fonctionné", a remarqué Carolyn Turk, directrice nationale de la Banque mondiale au Vietnam. Et d’ajouter : "C’est une très bonne chose car cela réduira considérablement les charges pour les entreprises, ainsi que l’incertitude, et nous savons que les investisseurs, vietnamiens et étrangers, réagissent bien à une plus grande prévisibilité de l’environnement".

Choi Joo Ho, président de Samsung Vietnam, a informé que cette société sud-coréenne travaillait en étroite collaboration avec le gouvernement central et local pour identifier et résoudre les problèmes qui entravaient les opérations et assurer une production continue dans ses usines.

Six prochains mois cruciaux pour la reprise économique

Alors que la pandémie est tout juste contrôlée, le pays a d’ores et déjà besoin de se tourner vers une relance de l’appareil productif. "Parce que les fondamentaux de l’économie nationale sont solides, nous restons optimistes quant à la trajectoire de croissance à plus long terme. Pourtant, l’avenir sera en partie déterminé par ce que le gouvernement va faire au cours des six prochains mois", a continué  Carolyn Turk. "Nous estimons que si le gouvernement était en mesure de mettre pleinement en œuvre son programme d’investissement public en 2021, le PIB augmenterait de 1 à 1,5%", a-t-elle ajouté.

Le directeur de la BAD au Vietnam, Andrew Jeffries, a aussi souligné que "les six prochains mois, d’octobre 2021 à avril 2022, ceux durant lesquels une vaccination massive de la population se réalisera, seront extrêmement critiques".

Au cours de son intervention, Choi Joo Ho a proposé au gouvernement d’établir une zone de sécurité qui couvre trois provinces septentrionales de Bac Ninh, Bac Giang et Vinh Phuc dans laquelle la mobilité des biens et des personnes sera ininterrompue. Un modèle similaire devrait également être mis en place dans le Sud avec Hô Chi Minh-Ville, le plus grand pôle économique du pays, au centre et ses provinces voisines de Dông Nai, Binh Duong et Long An.

Il a également appelé à ce qu’un guide de sécurité standard du COVID-19 pour les entreprises soit fourni et que les sociétés soient informées de tout nouveau changement de politique au moins trois jours avant son entrée en vigueur, affirmant que cela aidera tous les acteurs socio-économiques à s’y conformer plus efficacement pendant qu’elles planifient la production.

Dans une usine textile à Binh Duong (Sud).
Photo : VNA/CVN

"Le système bancaire subit une pression croissante pour qu’il baisse les taux d’intérêt afin de prêter davantage", a déclaré M. Jeffries. Et de poursuivre que le Vietnam doit débourser rapidement les investissements publics déjà alloués, car environ 250.000 milliards de dôngs (10 milliards d’USD) d’investissements publics prévus pour 2021 n’ont pas été décaissés.

Des chefs d’entreprise et des experts ont aussi partagé des modèles locaux de prévention de l’épidémie qui se sont avérés efficaces, ainsi que des expériences réussies de relance de la production dans un contexte toujours risqué de contamination.

Les transformations sur le long terme

Les experts ont encore présenté des initiatives pour stimuler la reprise économique et s’adapter de manière flexible et sûre à la pandémie de COVID-19, affirmant que les politiques doivent être élaborées et mises en œuvre de manière cohérente du niveau central au niveau local.

"Il est important de s’assurer que les trois artères vitales de l’économie seront protégées en cas de toute résurgence de l’épidémie. Ces artères sont l’approvisionnement alimentaire, l’offre de main-d’œuvre et les transports. La normalisation et la reprise intelligente des services de transport sont un catalyseur pour permettre les flux de marchandises (y compris l’approvisionnement alimentaire), la main-d’œuvre et les services, même dans le cas d’un environnement de distanciation sociale plus contrôlé", a déclaré M. Jeffries. Il a souligné la nécessité pour le pays de se convertir à une économie respectueuse de l’environnement et résiliente au climat, avec aussi des investissements dans le transport et la logistique intégrés et intermodaux pour réduire les coûts de transport et de logistique et augmenter la compétitivité du Vietnam.

"Une part croissante des dépenses du gouvernement devrait être allouée à la reconstruction d’un Vietnam meilleur. Comme le soulignent les Objectifs de Développement durable (ODD), cela signifierait un Vietnam plus vert et plus innovant. Cela nécessitera un effort à long terme qui peut être initié par des initiatives à court terme", a déclaré Carolyn Turk.

Thúy Hà/CVN

 
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Environ 260 stands attendus au Salon touristique international 2022 Environ 260 stands, dont 50 de l’étranger, seront installés au Salon touristique international de Hô Chi Minh-Ville 2022 (ITE-HCMC 2022), a annoncé le comité d’organisation lors d’une conférence de presse donnée mardi 16 août dans la mégapole du Sud.